Samsung reconnaît avoir violé les brevets de l'iPhone

Samsung reconnaît avoir violé les brevets de l’iPhone

Pour avoir violé des brevets de l’iPhone, le géant sud-coréen Samsung va devoir payer la somme de 290,4 millions de dollars à Apple. Samsung a été condamné ce jeudi par un jury Californien qui a requalifié des faits qui se sont déroulés en août 2012 entre ls deux parties. A l’époque, Samsung avait déjà été condamné à verser plus d’un milliard de dollars à la marque à la Pomme. La guerre entre les deux firmes est loin d’être terminée!

Publié le 22 novembre 2013 - 8:59 par La rédaction

Dans la guerre des brevets qui oppose Samsung à Apple, c’est la marque à la Pomme qui vient de remporter un round. Samsung se voit infliger la peine de 290,4 millions de dollars à verser à son concurrent Apple, pour avoir violé des brevets de l’iPhone. C’est le jury populaire qui a décidé que 290,45 millions de dollars devraient être versés à Apple, ajoutés aux 600 millions de dollars déjà décidés lors du précédent procès entre les deux firmes. Apple souhaite 380 millions de dollars, Samsung indiquait n’en devoir que 52. La décision prise par le jury populaire du tribunal de San Jose en Californie a donné son verdict au bout de trois jours de délibération.

Samsung est déçu par la décision prononcée et va faire appel

Le procès concernait la violation de brevets par Samsung à propos de 13 terminaux du géant Sud-Coréen. Après divers échanges entre les avocats des deux parties qui ont duré une semaine, la délibération s’est effectuée en trois jours. Samsung veut faire appel de la décision prononcée. Au départ, Samsung devait verser la somme de 1,05 milliard de dollars à Apple, somme réduite à 930 millions de dollars. Samsung évoquait devoir payer environ 53 millions de dollars. Le verdict est bien loin de ce qu’espérait le groupe Coréen. Un porte-parole d’Apple indique à la clôture de ce procès que pour son groupe, il a toujours été question d’une affaire de brevets et non d’argent. « Il s’agit de l’innovation et du dur travail permettant d’inventer des produits que les gens aiment. Il est impossible de mettre un prix sur ces valeurs, mais nous sommes reconnaissants envers le jury d’avoir montré à Samsung que la copie avait un coût » a-t-il déclaré. Samsung a réagi et déclare qu’il est « déçu par une décision basée en grande partie sur un brevet que l’office américain des brevets a récemment jugé invalide ».

Advertisements

Ailleurs sur le web