Consulter sa messagerie électronique trop souvent augmenterait le taux de stress

Une étude Canadienne menée durant deux semaines auprès d’un panel de 124 adultes. Certains d’entre eux ont été limités à consulter leurs emails trois fois par jour puis la semaine suivante ont pu les consulter à volonté au cours de la journée. Il ressort de cette étude, que les utilisateurs qui consultent leurs emails trop souvent sont soumis à des taux de stress bien plus importants que ceux qui consultent leur messagerie seulement trois fois par jour. la lecture des emails affecterait donc le bien-être des internautes.

183 milliards d’emails sont acheminés chaque jour dans le monde

La consultation des emails est l’un des activités les plus anodines, que de nombreuses personnes réalisent tous les jours. Lors d’un sondage réalisé en 2011, 92% des adultes américains déclaraient utiliser les emails pour communiquer et avouent que la réception de courriers électroniques au quotidien joue un rôle central dans leurs vies. Selon l’étude réalisée, 33% des personnes interrogées indiquent répondre aux messages qu’ils reçoivent dans les quinze minutes. Des chercheurs canadiens ont pu constater que la fréquence de lecture des emails au quotidien aurait un impact indéniable sur le bien-être des individus. L’étude montre que les personnes qui passent le plus de temps à lire leurs emails ont par ailleurs une surcharge de travail, ce qui accroît leurs réactions émotionnelles et leur sentiment de frustration.

messagerie électronique

Résultats de l’étude canadienne

L’étude canadienne montre que 40% des interruptions de travail au cours d’une journée sont dues à la réception d’un email et les utilisateurs sentent l’urgence d’y répondre le plus rapidement possible, avant de retourner travailler normalement. Espacer la consultation de ses emails à trois fois par jour augmenterait donc le taux de bien-être et permettrait d’être davantage concentré sur son travail. A l’issue de cette étude, les chercheurs ont expliqué que durant la semaine ou le nombre de consultations des emails a été limité, les participants ont connu un stress au quotidien nettement inférieur à celui de la semaine où la consultation des emails était illimitée.

Il en ressort donc que pour réduire le stress psychologique, il faut réduire la fréquence de consultation des emails. Parmi les conseils, il est recommandé de lire ses mails professionnels « le matin en arrivant au bureau, en fin de matinée et en milieu d’après-midi par exemple », éviter de les consulter après 20 heures ou encore désactiver les notifications de la boîte mail sur son smartphone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here