Satya Nadella, prochain PDG de Microsoft ?

Satya Nadella, prochain PDG de Microsoft ?

Selon Bloomberg, Microsoft aurait trouvé le remplaçant de Steve Ballmer pour prendre la direction du groupe. Il serait nommé en interne et ce serait Satya Nadella, l’actuel responsable de la division Cloud & Entreprises du groupe Microsoft.

Publié le 31 janvier 2014 - 10:24 par François Giraud

Microsoft souhaitait trouver un successeur à Steve Ballmer avant la fin de l’année 2013. Ce n’est pas le cas. Le prochain CEO du groupe serait en passe d’être nommé. Steve Ballmer a annoncé son départ au mois d’août dernier et le conseil d’administration dispose de douze mois pour le remplacer. Le futur PDG de Microsoft serait, selon Bloomberg, nommé en interne et il s’agirait de Satya Nadella, l’actuel patron de la division « Cloud et entreprises » du groupe. Sa nomination s’accompagnerait de la démission de Bill Gates.

Satya Nadella prochain CEO de Microsoft ?

Satya Nadella prochain CEO de Microsoft ?

Le comité de direction chargé de trouver un remplaçant à Steve Ballmer aura mis du temps pour lui trouver un successeur. Steve Ballmer, patron du groupe Microsoft depuis l’an 2000 a annoncé son départ sous un an, soit en août 2014 au maximum. Après avoir étudié de nombreuses candidatures, le comité chargé de trouver le prochain CEO aurait décidé de promouvoir en interne Satya Nadella à ce poste tant convoité. Cet ingénieur né en Inde est un jeune dirigeant âgé de 46 ans. Il est responsable de la division « Cloud & Entreprises » au sein de l’éditeur et travaille dans cette entreprise depuis vingt ans. Selon Bloomberg, il aurait contribué à faire évoluer les revenus du groupe à hauteur de 20,3 milliards de dollars. The Financial Times, qui disposerait de sources proches du dossier indique que le conseil d’administration de Microsoft devrait prochainement approuver cette nomination. Aucune information officielle n’a cependant été communiquée. Microsoft ne cache pas son envie de couper avec le passé et de travailler sur de nouveaux projets. Le groupe avait besoin de sang neuf et de rajeunir son image. Cette nomination s’accompagnerait de la démission de Bill Gates de son poste de président du conseil d’administration.

Advertisements

Ailleurs sur le web