Search Box : Google accusé de détournement d'audience

Search Box : Google accusé de détournement d’audience

Les attaques contre le moteur de recherche de Google continuent. L’Open Internet Project soupçonne Google de détourner le trafic avec sa Search Box.

Publié le 26 octobre 2014 - 9:55 par François Giraud

L’Open Internet Project accuse Google de détournement d’audience

L’OIP qui regroupe environ 500 sociétés et organisations, dont des éditeurs Web met en demeure Google France d’arrêter d’utiliser sa search box qui détourne du trafic, donc de l’audience de sites référencés par son moteur de recherche. L’OIP menace le géant du Web de suites judiciaires et administratives.

google

Publicité

Google France est accusé de détournement de trafic par des éditeurs

La Search Box a été déployée par Google au mois de septembre dans l’hexagone et prend la forme d’un cadre qui apparaît sous le résultat des recherches effectuées au sein du moteur du groupe. Il est également visible sous certains médias ou marques et permettrait au géant du Web de garder plus longtemps sur son site les internautes et les exposerait à des publicités vendues aux annonceurs indique l’OIP. Le groupe d’éditeur qui dénonce cette pratique de Google précise que le moteur de recherche tromperait l’utilisateur qui pense accéder aux contenus recherchés, alors que la search box aurait été mise en place selon le moteur de recherche pour aider les internautes à naviguer. L’OIP souhaite que Google n’abuse pas de sa position dominante et a envoyé ce jeudi 23 octobre 2014 une mise en demeure à Google en demandant le retrait de la fonction search box en France. Armelle Thoraval, président de l’Open Internet Project explique : « ‘est une mesure arbitraire. Google impose la « Search Box » de manière unilatérale et développe son modèle économique aux dépens des sites et éditeurs ». Le géant du Web a commencé à retirer sa « Search Box » de certains sites français et va prochainement proposer aux sites eux-mêmes de retirer cette fonctionnalité s’ils le désirent. L’OIP demande l’interdiction des agissements de Google qui favorisent ses propres services et contenus. Eric Schmidt, Président de Google indique que c’est avant tout en pensant à l’expérience des utilisateurs que les décisions et mesures sont prises.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *