Selon l'IDATE, il y aura 80 milliards d'objets connectés en 2020

Selon l’IDATE, il y aura 80 milliards d’objets connectés en 2020

Selon l’IDATE, un cabinet d’analyses, les « choses » ou objets connectés envahissent la Toile. On en dénombrerait plus de 15 milliards à l’heure actuelle et ce chiffre ne cesse d’augmenter. L’IDATE, fondé en 1977, est l’un des premiers centres d’études et de conseil en Europe spécialisé dans l’analyse des secteurs des Télécommunications, de l’Internet et des Médias. Il vient de publier son rapport « The Internet of Things Market ».

Publié le 6 septembre 2013 - 16:20 par La rédaction

Selon le rapport  de l’IDATE, le concept d’ « Internet Des Choses (IoT) » repose sur le principe que chaque « chose » est en mesure de se connecter à l’Internet pour échanger des informations permettant d’augmenter sa valeur. Le champ de l’Internet of Things (IoT) est ainsi très large. Il inclut les terminaux communicants et le Machine-to-Machine (M2M) mais en allant bien au-delà du M2M en permettant la connexion de n’importe quel objet à Internet même s’il ne dispose pas des composants électroniques requis pour une connexion directe à Internet (utilisé comme une terminal intermédiaire).

15 Milliards de « choses connectées » à l’Internet en 2012

L’IDATE estime que 15 milliards de « choses » ou « things » (machines, terminaux connectés et objets) sont d’ores et déjà connectées à Internet depuis 2012, contre 4 milliards en 2010. Pour Samuel Ropert, Chef de projet du rapport, « en 2020, il y en aura 80 milliards ».

Le champ de l'internet des choses: Du M2M aux terminaux communicants (source: IDATE)

Le champ de l’internet des choses: Du M2M aux terminaux communicants (source: IDATE)

Les marchés du M2M et de l’IoO sont portés avant tout par les marchés verticaux

Un marché vertical identifie une industrie ou un groupe de compagnies qui ont les mêmes besoins pouvant bénéficier d’une même stratégie de marketing. Les marchés du M2M et de l’IoO sont portés avant tout par les marchés verticaux et par l’évolution de l’environnement de ces marchés. La maturité et les niveaux d’adoption varient fortement d’une industrie à l’autre. Les marchés verticaux les plus avancés en termes d’utilisation d’objets connectés (IoO) seront, en 2020, l’industrie pharmaceutique et l’industrie textile. Microsoft est en train de se positionner sur ces marchés avec un brevet qu’il vient de déposer pour une technologie permettant d’imprimer en 3D des composants électroniques dans le but de créer des objets communicants.

Advertisements

Ailleurs sur le web