Selon l'institut GfK, 1,5 million d'appareils photo seront vendus en 2016

Selon l’institut GfK, 1,5 million d’appareils photo seront vendus en 2016

Selon une étude de l’institut Gfk, les ventes d’appareils photo sont en baisse. L’institut prévoit 1,5 million d’unités vendues l’an prochain.

Publié le 8 novembre 2015 - 9:12 par François Giraud

Davantage de smartphones et de tablettes au détriment des appareils photo

Les usages sont en train de changer. De plus en plus d’images sont réalisées et de moins en moins d’appareils photo sont vendus. Les smartphones et tablettes remplacent de plus en plus les appareils photo. Moins de 2 millions d’appareils devraient être écoulés cette année en France, contre 2,7 millions en 2014. L’Institut GfK va plus loin et prévoit 1,5 million d’appareils vendus en 2016.

Tous types d’appareils confondus, les constructeurs sont en train de s’adapter aux nouveaux suages, notamment à la volonté des plus jeunes. Les 15-29 ans aiment partager leurs photos dans l’instant et les constructeurs doivent s’adapter pour proposer des produits permettant de relier les images réalisées aux réseaux sociaux. La majorité des marques l’ont bien compris et proposent des solutions permettant de partager instantanément les photos réalisées.

photographie

Publicité

Dans le paysage du huitième art, on observe cependant une forte détermination des passionnés de la photo. Celles et ceux qui préféraient utiliser des smartphones ou des tablettes cherchent désormais à progresser avec un « vrai » appareil photo. On revient à un marché de la photo recentré pour les passionnés indique un responsable d’Olympus.

On observe que les appareils hybrides et les objectifs se vendent bien. Un type de produit qui ne décolle pas vraiment dans l’hexagone mais qui a la particularité d’être compact, à objectifs interchangeables qui se positionne entre un reflex et un compact. De nombreux groupes se sont positionnés sur ce créneau pour gagner des parts de marché sur les grandes marques telles que Canon et Nikon qui proposent davantage de reflex numériques, plus haut de gamme. Un secteur qui souffre à cause d’un marché qui est mature. Les compacts haut de gamme sont les moins touchés, notamment les compacts experts qui servent aux photographes amateurs et professionnels comme second boîtier, plus compact et plus léger qu’un reflex numérique.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *