SFR et Orange sont assignés en justice par l'UFC-Que Choisir

SFR et Orange sont assignés en justice par l’UFC-Que Choisir

L’association UFC-Que Choisir vient d’annoncer ce mardi 5 novembre 2013 déposer une plainte à l’encontre des opérateurs télécoms SFR et Orange pour pratiques commerciales trompeuses à propos de leurs réseaux mobiles 4G.

Publié le 5 novembre 2013 - 11:06 par La rédaction

Les opérateurs SFR et Orange font l’objet d’une plainte déposée par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir à propos de pratiques commerciales trompeuses. Il y aurait un décalage entre les prestations qu’ils offraient au niveau de la 4G et la communication qui est faite autour, notamment sur leur site Internet. Dans son communiqué, l’association dénonce un « décalage anormal entre la couverture de la ville de Paris » que proposent les opérateurs « sur leur site internet et l’accessibilité effective à leurs réseaux 4G ». Lancée dans de nombreuses villes Françaises, la technologie 4G des deux opérateurs ne tiendrait pas ses promesses. A commencer par l’annonce d’une couverture intégrale sur la capitale qui n’en serait rien mais également des annonces trompeuses entre des agglomérations et des zones moins desservies. D’autre part, il est indiqué qu’il manque de nombreuses informations pour faire la différence entre la « H+ » et la « 4G ».

Orange et SFR dans le collimateur de l’association

Orange fait également l’objet d’une notification complémentaire portant sur une publicité comparative indiquant aux abonnés qu’ils accéderaient à la 4G avec un débit maximum de 150 Mbit/ seconde là ou la technologie serait déployée alors que ce débit concernerait le « H+ ». SFR de son côté reçoit une plainte complémentaire portant  sur son forfait Dual Carrier et le très haut débit mobile. L’UFC-Que Choisir demande à l’Arcep la mise en place d’un Observatoire de la 4G afin de réguler les pratiques des opérateurs.

Advertisements

Ailleurs sur le web