Bouygues Telecom sera-t-il racheté par SFR-Numericable ?

L’opérateur Bouygues Telecom pourrait prochainement passer sous le giron de SFR, selon les affirmations de l’édition du 21 juin 2015 du Journal du dimanche. Le montant de la transaction pourrait atteindre 10 milliards d’euros selon le JDD. Le journal s’appuie sur diverses sources restées anonymes et indique que la somme proposée à Bouygues Telecom, il y a une dizaine de jours sera étudié ce mardi 23 juin 2015 lors d’un conseil d’administration qui se déroulera au sein de Bouygues Telecom.

Le gouvernement ne souhaite pas ce type de rapprochement

Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, ne souhaite pas qu’il y ait de consolidation dans le secteur des Télécoms. Il a indiqué que « Le  temps n’est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l’intérêt général ». Le ministre précise : » Je dis et répète que la consolidation n’est pas aujourd’hui souhaitable pour le secteur. L’emploi, l’investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d’une consolidation sont à ces égards, négatifs, comme l’ont prouvé des cas récents en Europe ».

bt-sfr

En rachetant Bouygues Telecom, SFR-Numericable deviendrait le premier opérateur mobile français et occuperait 50% du marché. Il deviendrait le deuxième opérateur de l’hexagone, juste derrière l’opérateur historique Orange. Patrick Drahi, PDG de SFR-Numericable aurait proposé un peu plus de 10 milliards d’euros à Martin Bouygues pour faire l’acquisition de sa division mobile.

Le JDD indique que Patrick Drahi proposera de payer en cash après avoir emprunté auprès de BNP Paribas. Si cette acquisition était validée, SFR récupérerait les 11 millions de clients de Bouygues Telecom. L’hebdomadaire rajoute qu’un accord aurait été trouvé avec Free Mobile. Le groupe de Xavier Niel reprendrait certaines fréquences, une partie des boutiques de Bouygues Telecom et des antennes, afin d’éviter qu’il y ait des obstacles au niveau de la concurrence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here