Sharp annonce qu’il n’atteindra peut-être pas son objectif annuel de bénéfice net

Le groupe Sharp vient d’annoncer ce lundi 19 janvier 2015 qu’il est possible qu’il n’arrive pas à atteindre son objectif annuel de bénéfice net à cause des effets sur ses marges de la forte concurrence dont il fait l’objet, de la part de sociétés asiatiques au niveau des téléviseurs et des écrans. Les résultats dégagés par le groupe avec des produits fabriqués à l’étranger et réimportés au Japon, ont subi la chute du yen. Sharp doit publier ses comptes du trimestre clôt au 31 décembre le 3 février prochain. Son action a clôturé en baisse de 8,73% tandis que la Bourse de Tokyo gagnait 0,89%.

Le spécialiste des écrans Sharp lance un avertissement ce lundi 19 janvier

Suite à la baisse du Yen, le groupe Sharp pense qu’il n’atteindra pas ses objectifs annuels et vient de lancer un avertissement ce lundi 19 janvier 2015. Il notifie une concurrence importante dans le domaine des écrans et des téléviseurs de la part d’autres groupes asiatiques. Les investisseurs de la Bourse de Tokyo n’ont pas tellement apprécié cette annonce de Sharp et le titre a chuté de -22 yens pour se stabiliser à 230 yens à la clôture. Fin octobre 2014 et our l’exercice 2014-2015 Sharp maintenait ses prévisions de bénéfice net à 30 milliards de yens. Il prévoyait un gain d’exploitation de 100 milliards et un chiffre d’affaires de 2 900 milliards, en baisse de -0,9%.

sharp

Le quotidien Nikkei pense que le groupe Sharp, qui n’a d’ailleurs pas donné plus d’explications, enregistrera une perte nette de plusieurs dizaines de milliards de yens et pourrait lancer une restructuration avant le printemps 2015. Kozo Takahashi, le PDG du groupe avait annoncé en début d’année que la baisse du yen aurait certainement un impact négatif sur les comptes du groupe Sharp, notamment au niveau des produits électroménagers assemblés à l’étranger et réintroduits sur l’archipel pour être commercialisés.

Il y a quelques jours, Kozo Takahashi indiquait que la pression exercée sur le tarif des dalles aurait un impact sur sur les objectifs à atteindre. Sharp a déjà subi une perte de près de 8 milliards de dollars sur deux exercices jusqu’au 1er avril 2013 avant que des mesures de restructuration lui permette de revenir dans le vert lors du dernier exercice fiscal écoulé précise Reuters. De plus, le groupe a licencié des milliers d’emplois ces dernières années et bénéficié d’un crédit de 4,4 milliards de dollars de ses banques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here