Sites illicites : Fleur Pellerin demande à la Hadopi d'établir une liste noire

Sites illicites : Fleur Pellerin demande à la Hadopi d’établir une liste noire

Fleur Pellerin vient de demander la mise en place d’une liste noire de sites illicites par la Hadopi.

Publié le 16 octobre 2014 - 21:00 par François Giraud

Fleur Pellerin favorable à une liste noire

Les sites de téléchargement direct, notamment ceux qui proposent des œuvres protégées vont devoir rentrer dans les clous ou fermer leurs portes. En France tout du moins. C’est devant la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale que Fleur Pellerin vient de demander à ce qu’une liste noire de sites illicites soit établie par la Hadopi.

Fleur Pellerin demande la mise ne place d'une blacklist contre les sites illicites à la Hadopi

Publicité

Les sites à bannir sont dans la ligne de mire de la Ministre

Même si la Hadopi manquera de moyens, elle devrait avoir pour mission de bannir les sites illicites et de contrefaçon. Une mission demandée à l’Assemblée nationale par Fleur Pellerin. Rappelons que la Haute Autorité n’aura un budget que de 6 millions d’euros pour l’année 2015 ce qui réduira la riposte graduée mais pas le nombre de tâches à accomplir. Pour protéger les œuvres et garantir les droits d’auteur, la ministre de la la culture et de la communication compte bien que cette liste soit mise en place. Les sites de streaming qui portent massivement atteinte aux droits d’auteur, comme l’indique Fleur Pellerin seront blacklistés. La Haute Autorité devrait soutenir cette liste sans problème. L’ensemble des sites pirates ou utilisés massivement par des internautes pour pirater ou télécharger seront concernés. Eric Walter, secrétaire général de la Hadopi demande à ce que cette liste soit rendue publique et il assure qu’un protocole sera appliqué. Pour que cette liste soit mise en place rapidement et que la Hadopi ait les moyens financiers nécessaires pour réaliser les missions qui lui sont demandées, Fleur Pellerin est prête à négocier une rallonge budgétaire en plus des six millions d’euros alloués à la Haute Autorité pour 2015. La demande devrait être formulée à l’occasion du débat sur la loi de finances pour 2015.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *