Sites sensibles : Google renforce ses mesures anti-piratage

Sites sensibles : Google renforce ses mesures anti-piratage

Google veut renforcer ses mesures anti-piratage et explique dans un document les techniques qu’il utilise pour ne pas référencer les sites pirates.

Publié le 20 octobre 2014 - 17:18 par François Giraud

Google veut limiter la visibilité des sites sensibles

Google vient de publier un rapport sur la lutte contre le piratage au sein de ses services et a indiqué ce vendredi que diverses mesures seraient mises à jour pour promouvoir les offres légales et sanctionner les sites qui font preuve d’abus ou sont sensibles comme les sites pirates. Pour arriver à ses fins, Google met en place trois mesures.

google

 

Sanctionner les sites pirates au profit des offres légales

Pour favoriser les offres légales, Google emploie une première mesure qui est la mise en place d’une nouvelle offre publicitaire. Cette mesure qui est pour le moment déployée aux Etats-Unis répond aux requêtes de type « free », « watch » et « download » avec la mise en place d’un cadre dans lequel sont inscrites les sources légales, permettant ainsi d’accéder aux contenus recherchés. La firme de Mountain View va donc offrir un bonus au référencement des sites légaux via ce format publicitaire. Promouvoir l’offre légale est la nouvelle idée de Google pour faire baisser les pratiques qui consistent à utiliser son moteur de recherche à des fins de piratage. Les internautes pourront ainsi trouver des sources légales. Pour les sites de téléchargements de contenus illégaux ou pirates, ils seront déclassés. Les sites de BitTorrent ou de streaming illégal ne pourront plus apparaître en haut de la liste des résultats de recherche. Google va également supprimer les mots-clés qui permettent à des internautes de trouver des pages Internet comportant des contenus piratés. Pour ce faire, le géant du Web va modifier l’algorithme de recherche et faire disparaître certains termes qui dirigeaient les internautes vers des sites illégaux, de téléchargement en ligne notamment. Google s’était engagé à faire baisser le ranking des sites qui faisaient l’objet de nombreuses demandes de retrait DMCA. Les sites de piratage les plus populaires seront donc déclassés au profit de sites légaux. Ces nouvelles mesures devraient être déployées à partir de cette semaine aux Etats-Unis et pourraient être étendues par la suite à l’ensemble des utilisateurs du moteur de recherche de Google.

Advertisements

Ailleurs sur le web