Smartphones : un terminal sur cinq... est un faux !

Smartphones : un terminal sur cinq… est un faux !

Selon un récent rapport de l’ODCE, la contrefaçon explose sur le secteur high-tech, si bien qu’un smartphone sur cinq vendus en 2016 serait un faux.

Publié le 4 avril 2017 - 8:51 par Stéphane Ficca

La montée de la contrefaçon sur le marché high-tech

L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (ODCE) vient tout juste de rendre public un rapport concernant l’état de la contrefaçon dans le monde, et notamment en ce qui concerne le marché high-tech. De quoi dénoncer un rapport particulièrement alarmant en 2016, avec une contrefaçon qui touche tous les secteurs, y compris celui des smartphones.

iphone-6splus-colors

Publicité

Ainsi, d’après le rapport de l’ODCE, ce sont 19% des smartphones vendus qui seraient en réalité de pâles copies des modèles originaux. En d’autres termes, un smartphone sur cinq serait en réalité une contrefaçon. Evidemment, il est loin le temps où la contrefaçon était détectable en quelques secondes seulement, et on retrouve aujourd’hui des smartphones plus vrais que nature, mais également des montres, des sacs, des ordinateurs… si bien qu’il faut parfois l’oeil d’un expert pour détecter le vrai du faux.

Au total, environ 6,5% des produits high-tech vendus dans le monde en 2016 étaient des contrefaçons, avec une enquête qui révèle que la majeure partie d’entre eux proviennent d’Asie. Evidemment, par rapport aux modèles « officiels », les contrefaçons offrent un avantage non négligeable en termes de tarif, avec encore une fois, une fidélité visuelle (et parfois fonctionnelle) assez bluffante. Evidemment, ces produits violent allègrement la propriété intellectuelle, mais peuvent également se révéler dangereux, et bien souvent moins fiables et performants que le modèle authentique.

ODCE-2016

Evidemment, outre la « qualité » des modèles contrefaits, c’est l’envolée des prix des modèles originaux qui a poussé de nombreux consommateurs à se tourner vers la contrefaçon. C’est le cas notamment en maroquinerie, avec les sacs à main de grande marque, mais également avec les chaussures de luxe. Le rapport de l’ODCE annonce également que le marché des consoles de jeux vidéo est lui aussi touché, puisque 24% des consoles vendues dans le monde en 2016 étaient elles aussi des modèles de contrefaçon. Un rapport qui précise que tous les produits high-tech sont touchés, du smartphone à la console de jeu donc, en passant par les câbles de recharge, les cartes mémoire, les disques durs, les télécommandes, les périphériques d’ordinateur, les batteries…



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *