SolidEnergy System : l'autonomie des batterie sera doublée dès l'an prochain

SolidEnergy System : l’autonomie des batterie sera doublée dès l’an prochain

Pouvoir utiliser son smartphone durant 48 heures sans passer par la case recharge sera probablement possible dès l’an prochain grâce à SolidEnergy System qui vient de trouver la solution. Doubler l’autonomie de nos terminaux mobiles avec des batteries Lithium-métal.

Publié le 22 août 2016 - 9:27 par François Giraud

SolidEnergy System va doubler l’autonomie de vos smartphones avec ses batteries Lithium-métal

La société SolidEnergy System vient de mettre au point de nouvelles batteries, capables de multiplier par deux l’autonomie de vos terminaux mobiles à l’aide d’un nouveau procédé disposant d’une densité énergétique améliorée. Les batteries Lithium-métal, qui viendront remplacer les habituelles batteries Lithium-ion. Avant d’être disponibles pour les smartphones, des drones pourront être équipés d’ici deux à trois mois.

SolidEnergy Lithium-métal

Publicité

Rappelons que l’autonomie des terminaux mobiles ou divers objets connectés est souvent décriée comme un inconvénient majeur. De nombreux groupes en ont fait les frais et cherchent à augmenter la durée de recharge de leurs produits. SolidEnergy System, une start-up née au sein du célèbre MIT vient de trouver la solution, en remplaçant les batteries au Lithium-ion qui équipent actuellement nos terminaux mobiles par des batteries au Lithium-métal, un procédé permettant de disposer d’une autonomie 50% supérieure car la densité énergétique est bien moins importante. SolidEnergy System commencera à commercialiser les premiers modèles de batteries Lithium-métal dès le mois de novembre prochain, pour équiper des drones, puis devrait ensuite lancer la production de batteries pour les smartphones, avec une commercialisation dès l’an prochain.

Qichao Hu, le CEO de SolidEnergy a trouvé la solution en remplaçant l’anode en graphite des batteries Lithium-ion par de fines couches de Lithium qui viennent enrouler la cathode. Blue Solutions avait déjà dévoilé un procédé similaire pour ses voitures électriques mais le Lithium-métal utilisé avait tendance à développer des dendrites pouvant créer des courts-circuits lorsqu’elles sont trop importantes au sein de l’électrolyte liquide. Un électrolyte solide, un polymère a été utilisé pour remédier à ce dysfonctionnement, mais il ne fonctionne qu’à des hautes températures proches de 100°C, donc inflammables. Les ingénieurs de SolidEnergy System ont trouvé le moyen de combiner les deux techniques, empêchant la formation de dendrites, et utilisable à une température plus basse donc moins inflammable. On devrait pouvoir disposer de ces nouvelles batteries dès l’an prochain au sein de nos smartphones.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *