Zone Numerique

Sony Aibo : le chien-robot (à 1500 euros) de retour en 2018

Sony Aibo : le chien-robot de retour en 2018 !

Depuis 1999, Sony propose aux amateurs de chiens et de high-tech de retrouver Aibo, un petit chien-robot doté d’une intelligence artificielle, pour évoluer au fil du temps, comme un vrai toutou. A titre de rappel, l’appellation Aibo est finalement l’acronyme de Artificial Intelligent Robot, avec une première version qui a vu le jour en mai 1999.

Rappelons que les petits chiens Aibo sont considérés comme étant des robots autonomes, qui peuvent apprendre et mûrir sous la conduite de leur propriétaire, par des stimuli provenant de leur environnement ou grâce à d’autres robots. En 2018, Sony va relancer son chien Aibo, sous une toute nouvelle forme, d’un réalisme assez saisissant désormais.

En effet, cette version 2018 du Sony Aibo va profiter d’un design totalement revu, avec un nouveau look qui fait la part belle aux formes arrondies, pour un rendu final très réussi. De cette manière, Sony souhaite proposer un animal de compagnie 2.0 plus réaliste que jamais, qui sera évidemment doté d’une intelligence artificielle propre, qui évoluera de manière autonome, ainsi que via le Cloud, puisque les Aibo du monde entier seront connectés au réseau.

Ce nouveau Sony Aibo sera animé par un processeur quadcore 64 bits, qui va se charger d’actionner les différents mécanismes pour activer les 22 mouvements du chien. Celui-ci pourra bien sûr se déplacer de manière autonome, examiner son environnement, jouer avec son maître/sa maîtresse, dormir sur le tapis du salon… Bref, tout comme un « vrai » chien. Pour les yeux, le nouvel Aibo est doté d’écrans OLED permettant d’exprimer les diverses émotions, sans oublier divers capteurs, quatre micros, deux caméras, un haut-parleur, divers détecteurs…

Prix et disponibilité

Ce nouveau chien-robot Sony Aibo sera lancé au début de l’année 2018, à un tarif équivalent à 1500 euros. A noter la disponibilité également d’un petit os dédié au petit Aibo, pour ceux qui auraient peur de voir leur petit chien s’ennuyer la journée.