Des experts en sécurité remettent en cause les auteurs du piratage de Sony Pictures

Et si Sony Pictures avait été piraté en interne. C’est la polémique qui se fait sentir au sein des experts en sécurité informatique. Les Etats-Unis avaient ouvertement accusé la Corée du Nord d’être responsable du piratage des studios hollywoodiens Sony Pictures via une action du GOP. Mais la Corée du Nord, qui vient d’essuyer sa seconde coupure Internet ne serait, selon des experts en sécurité, pas en mesure d’effectuer des attaques de telle ampleur et ne disposerait tout simplement pas des infrastructures nécessaires à cette action. De plus, la Corée du Sud aurait également été frappée par quelques attaques informatiques qui viseraient des infrastructures IT au sein de centrales nucléaires.

Et si Sony Pictures avait été piraté en interne ?

Le gouvernement des Etats-Unis invite la Chine à collaborer pour démanteler cette attaque de Sony Pictures et pense qu’il est probable que pour cibler la Corée du Nord, les pirates informatiques ont transité par la Chine, sachant, d’autant plus, que le principal fournisseur de télécommunications de la Corée du Nord se trouve sur le sol Chinois. Mais les Chinois ne veulent pas entendre parler des accusations des Américains et ne souhaitent pas collaborer. L’hypothèse d’un piratage de Sony Pictures de l’intérieur est à l’étude actuellement car le virus utilisé pour infecter les serveurs de Sony aurait pu être injecté directement par des employés ou ex-employés du groupe.

Sony_Pictures_Entertainment

Lena pourrait être à l’origine des attaques contre Sony Pictures

Ce mercredi soir, des experts en cybersécurité indiquaient qu’un ex-employé de Sony Pictures pourrait être responsable des attaques qui ont visé les studios hollywoodiens. Ce dernier aurait quitté la firme au mois de mai, probablement après une vague de licenciements. Les experts indiquent être persuadés que l’action n’a pas été menée par la Corée du Nord et que des salariés, en interne, ont aidé à attaquer les serveurs de Sony Pictures. Les experts appartiennent à l’entreprise Norse Corp et ils ont mené leur propre enquête.

Kurt Stammberger, expert au sein de cette entreprise indique que pour le moment, il est en train de rassembler des informations pour les autorités et indique « Sony a été atomisée de l’intérieur ». Il a affirmé sur CBS avoir mené sa propre enquête, rapporte « 20 minutes ». Selon Kurt Stammberger, qui dispose de nombreuses informations sur cette affaire, la piste de « Lena » serait à étudier. Cette ex-employée de Sony Pictures serait affiliée au GOP et aurait accusé le patron de Sony Pictures d’être un criminel. L’expert précise que Lena aurait travaillé durant dix ans pour les studios hollywoodiens et disposait des connaissances techniques nécessaires pour localiser les serveurs attaqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here