La NSA aurait infiltré le réseau Internet de la Corée du Nord depuis 2010 ?

Les Américains ont rapidement pensé que Pyongyang était à l’origine du piratage de Sony Pictures. Le New York Times indique que cette certitude ne serait pas le fruit du hasard car la NSA aurait infiltré le réseau informatique de la Corée du Nord en 2010 et le journal indique que des sources anonymes ont précisé que les services de renseignements américains ont pénétré le réseau Internet de la Corée du Nord par le biais de réseaux chinois ainsi que des connexions en Malaisie. La NSA aurait installé un logiciel espion permettant d’alerter précocement les USA sur les activités nord-coréennes. Le piratage de Sony Pictures aurait ainsi été détecté par cet outil de surveillance.

La Corée du Nord avait accusé les USA de l’avoir privée d’Internet

La Corée du Nord avait accusé les Etats-Unis de l’avoir privée de connexions Internet et injurié le président Barack Obama. La commission nationale de défense nord-coréenne a dit « Obama est toujours imprudent en paroles et en actes comme un singe dans une forêt tropicale ». On comprendra que les relations entre les deux pays risquent d’être tendues à l’avenir. Depuis quelques jours, et suite au piratage de Sony Pictures, les USA ont ouvertement accusé la Corée du Nord d’être à l’origine de cette attaque. La sortie en salles de cinéma du film « L’Interview qui tue!’ n’arrange pas les choses entre les dirigeants.

Pyongyang vs Barack Obama

A partir de diverses indications sous le couvert de l’anonymat et d’un document de la NSA récemment dévoilé, le New York Times indique que la NSA a pénétré en 2010 les systèmes informatiques de la Corée du Nord, en passant par les réseaux Internet chinois ainsi que des connexions situées en Malaisie que les pirates nord-coréens utiliseraient. Le FBI a précisé que les hackers nord-coréens ont mis deux mois pour cartographier l’ensemble du réseau de Sony Pictures avant de lancer une attaque massive contre le studio hollywoodien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here