Le reflex numérique à visée électronique Sony SLT-A58 ne remplace par le SLT-A57 dans la gamme des boîtiers Sony. Il va cohabiter avec ce dernier. Le nouveau SSony SLT-A58 s’articule autour du nouveau capteur CMOS APS-C de 20,1 mégapixels. Sa sensibilité s’étend de 100 à 16 000 ISO et l’image est stabilisée par translation du capteur. C’est donc l’appareil qui offre la stabilisation d’image ce qui rend inutile l’achat d’objectifs stabilisés et permet de bénéficier de la stabilisation d’image avec tout son parc d’objectifs. Les Sony Alpha de dernière génération se battent sur le créneau des appareils rapides. C’est aussi le cas du Sony SLT-A58, dans une moindre mesure comparé au SLT-A57. Il offre une cadence de prise de vue en rafale de 8 i/s. Son système autofocus est constitué de 15 collimateurs qui assurent le suivi de sujet. Trois collimateurs sont en croix pour une meilleure sensibilité.

En vidéo, pas de 1080p en haute fréquence sur le Sony Alpha 58, mais du 1080i « seulement ». La définition vidéo sera donc de 1920 x 1080 pixels en 50i ou 25p. L’autofocus reste actif en vidéo en continu grâce à la technologie de miroir translucide, SLT. La vidéo est encodée en AVCHD et on peut accéder au MP4 plus souple mais seulement en définition 1440 x 1080 pixels. L’absence de progressive scan 50p pourrait laisser penser que le mode vidéo de ce reflex est bridé, pourtant, l’appareil offre l’agrément d’une entré micro afin de capter le son avec un microphone externe de qualité.

On retrouve sur le Sony Sony SLT-A58 la richesse fonctionnelle des appareils Sony avec le mode supérieur auto qui vient compléter le mode automatique intelligent en cumulant les expositions pour créer une photo HDR quand la scène trop contrastée, pour débruiter une image en basse lumière et aux hautes sensibilités, etc. le mode scène permet d’accéder aux paramètres portrait, paysage, macro, coucher de soleil, portrait de nuit, photo de nuit main levée et les modes créatifs permettent par exemple d’adoucir les tonalités pour un portrait, de booster les couleurs pour un paysage ou encore de restituer les teintes chaudes d’un coucher de soleil en plus d’un mode noir et blanc. En parallèle, les styles créatifs sont des filtres artistiques comme couleur pop, photo rétro qui donnera un look Instagram à vos photos, sténopé, effet maquette, etc. On retrouve naturellement aussi sur le Sony SLT-A58 le système D-Range Optimizer qui permet de déboucher les ombres et de préserver les hautes lumières. Le système est réglable sur cinq niveaux de puissance. La photo panoramique par balayage est également au rendez-vous de cet appareil.

Le Sony Sony SLT-A58 est équipé d’un flash pop-up intégré qui offre un nombre guide de 10. Il est compatibles avec le système mis au point en son temps par Minolta, ADI, qui prend en compte la distance de mise au point du sujet pour doser la puissance de l’éclair.

sony slt-a58
L’écran du Sony SLT-A58 est orientable.

 

Comme tous les reflex Sony SLT, cet alpha 58 est équipé d’un viseur électronique. C’est un affichage OLED qui officie ici. Il est complété par un écran 3″ LCD Xtra Fine d’une définition relativement modeste de 460 800 points. L’écran est orientable à 135° vers le haut et à 55° vers le bas. Le viseur comme l’écran peuvent afficher une grille d’assistance à la composition pour respecter la règle des tiers, un horizon artificiel, ou encore un histogramme pour valider l’exposition de la photo. Comme sur le NEX-6 que nous avons testé la semaine dernière, le Sony SLT-A58 a la capacité d’afficher l’image cadrée dans le viseur en même temps que d’autres informations de prise de vue sur l’écran arrière. Ce type d’affichage mixte est très pratique.

Le Sony Sony SLT-A58 pèse 492 g sans batterie ni carte. Son autonomie est de 700 photos. Il est équipé d’un port micro USB 2.0, d’un mini connecteur HDMI type D et d’une entré micro.

Le Sony SLT-A58 est commercialisé au prix attractif de 550 euros en boitier nu et 750 euros avec l’objectif 18-55mm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here