Sony World Photography Awards 2013 : un photographe français distingué

Sony World Photography Awards 2013 : un photographe français distingué

C’est un photographe français, Fabrice Fouillet, qui remporte le prix Sony World Photography Awards dans la catégorie photo d’architecture. Mais il ne sera pas le seul photographe français à s’être illustré cette année au grand concours photo Sony puisque trois autres se sont hissés sur la seconde place du podium : Florian Ruiz (conceptuel), Thierry Bouët (mode) et Régis Boileau (paysage).

Publié le 26 avril 2013 - 9:51 par La rédaction

Fabrice Fouillet voit, avec sa série « Corpus Chrsti » remporte donc cette nouvelle édition des Sony World Photography Awards et se voit récompensé d’un reflex numérique Sony SLT-A99. Ce photographe parisien (studio, nature morte, architecture) issu de l’école des Gobelins a réalisé un travail photographique sur les églises construites après les destructions de la Seconde Guerre mondiale qui marque une rupture architecturale importante avec les normes en matière d’édifices religieux des siècles précédents.

La grande gagnante du concours cette année qui remporte l’Iris d’or doté d’un prix de 25 000 dollars est la photographe norvégienne Andrea Gjestvang pour sa série « One day in hisory » sur les survivants de la tuerie de l’ile d’Utoeya de juillet 2011.

Retrouvez tous les lauréats sur worldphoto.org.

 

sony world photography awards

Photo : Fabrice Jouillet, lauréat français du World Photography Awards 2013 dans la catégorie photo d’architecture.

 

World Photography Awards 2013 : le communiqué de presse Sony

Un Français élu Photographe de l’année aux Sony World Photography Awards 2013 dans la catégorie Architecture

 

  • Trois autres photographes français récompensés d’une 2e place
  • Remise du prix au lauréat durant la cérémonie de gala à Londres
  • Images lauréates disponibles pour publication sur press.worldphoto.org ou via Image.net

Le photographe français Fabrice Fouillet a reçu ce soir le prix du Photographe de l’année des Sony World Photography Awards dans la catégorie Architecture. Invité à Londres par la World Photography Organisation, Fabrice Fouillet a reçu son prix ainsi qu’un appareil photo Sony A99 lors de la cérémonie de gala, qui a réuni quelques une des plus grandes personnalités internationales du monde de la photo.

Trois autres photographes français ont été récompensés d’une 2e place dans la cadre du concours Professionnel 2013. Il s’agit de Florian Ruiz dans la catégorie Conceptuel, de Thierry Bouët dans la catégorie Mode et de Régis Boileau dans la catégorie Paysage.

La série lauréate de Fabrice Fouillet sur l’architecture, intitulée « Corpus Christi », a été choisie par le jury d’honneur des World Photography Awards parmi 122 000 candidatures venues de 170 pays. Ce jury était présidé par Catherine Meyerhoff, directrice des projets spéciaux chez Magnum Photos, et de spécialistes du monde de la photo.

L’œuvre lauréate porte sur les églises modernes construites en Europe après les destructions de la Seconde Guerre mondiale, des monuments perçus comme radicalement nouveaux. Le photographe a voulu saisir la rupture que ces nouveaux lieux de culte incarnaient par rapport à des siècles de tradition architecturale. Dessinées par des architectes comme Guillaume Gillet, Gottfried Böhm ou Auguste Perret, la plupart de ces églises ont été construites dans les années 1950 et 1960. Elles révèlent une nouvelle conception du sacré, une représentation du divin imprégnée de modernité, et constituent une ode au minimalisme.

« Avec un si grand nombre de candidats, on est inévitablement surpris lorsque l’on remporte un tel concours », explique Fabrice Fouillet. « On est d’abord surpris, puis l’on se sent fier ! C’est une sensation étrange de savoir que son travail a été sélectionné parmi tant d’autres. L’architecture constitue une part importante de mon travail et ce prix est une reconnaissance très importante pour moi. »

Fabrice Fouillet vit et travaille à Paris. Après avoir d’abord étudié la sociologie à l’université, il s’est ensuite inscrit à l’école de l’image des Gobelins à Paris, où il a étudié la photographie. Depuis 2005, il collabore avec divers magazines en réalisant des natures mortes. En dehors du studio, le travail de Fabrice Fouillet puise son inspiration dans l’architecture et les paysages urbains et oscille entre l’art et le documentaire.

La cérémonie de gala des Sony World Photography Awards a également été l’occasion de remettre le titre très convoité de L’Iris d’Or/Photographe de l’année à la photographe norvégienne Andrea Gjestvang, accompagné d’un prix de 25 000 dollars. Hoang Hiep Nguyen, du Vietnam, a quant à lui été nommé grand lauréat du Concours Open pour les photographes amateurs et s’est vu remettre la somme de 5 000 dollars. Le Prix de la contribution remarquable à la photographie a enfin été remis au photographe emblématique américain William Eggleston.

Toutes les images sélectionnées et lauréates des Sony World Photography Awards ainsi qu’une partie de l’œuvre de William Eggleston seront exposées à la Somerset House de Londres du 26 avril au 12 mai et publiée dans l’édition 2013 du catalogue des Sony World Photography Awards.

Advertisements

Ailleurs sur le web