Spotify va débarquer au sein des offres mobiles de Bouygues Telecom

Spotify va débarquer au sein des offres mobiles de Bouygues Telecom

L’opérateur Bouygues Telecom va prochainement proposer le service de streaming musical Spotify au sein de ses offres mobiles.

Publié le 18 décembre 2014 - 10:15 par François Giraud

Du streaming musical au sein des offres mobiles de Bouygues Telecom

Bouygues Telecom va proposer dès le début de l’année prochaine le service de streaming musical Spotify au sein de ses offres mobiles. L’objectif principal de l’opérateur est de contrer Orange qui proposer les services de la plateforme Deezer. C’est le journal Les Echos qui rapporte ces informations. Il est fort probable que Bouygues Telecom ne propose la plateforme de streaming musical Spotify au sein de ses forfaits les plus importants, de façon à inciter les futurs abonnés à prendre de gros forfaits mobiles.

Concurrencer Orange avec Deezer & SFR avec Napster

Bouygues Telecom pourrait ainsi venir concurrencer l’opérateur historique Orange qui propose un accès à Deezer ainsi que SFR-Numericable qui propose le service de streaming musical Napster. SFR avait signé un premier partenariat avec Spotify mais avait ensuite basculé sur l’offre de Napster pour des questions de coûts. de plus, Bouygues Telecom pourrait « pousser » ses abonnés à utiliser des forfaits compatibles 4G LTE afin de recevoir de la musique avec une qualité plus importante et un flux plus véloce.

Spotify-Bouygues-Telecom

Publicité

Rappelons que Bouygues Telecom couvre actuellement 70% de la population française en 4G. En proposant une offre avec Spotify, l’opérateur pourrait ainsi inciter à consommer de la Data, une bonne source de revenus pour le groupe. Apple de son côté pourrait venir concurrencer les opérateurs français en proposant Beats Music au sein de sa plateforme iTunes. Spotify est un service de streaming musical qui revendique 747 millions d’euros de revenus en 2013, soit une augmentation de 74% par rapport à l’année précédente. Ces résultats s’expliquent par une forte hausse de ses revenus publicitaires et par une augmentation de 76% du nombre d’abonnés premium indiquait un porte-parole de la start-up suédoise à L’Express récemment.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *