Steve Ballmer devient plus modéré à l'égard de Linux

Steve Ballmer devient plus modéré à l’égard de Linux

Steve Ballmer, ex-CEO de Microsoft considérait Linux comme un cancer et se veut désormais plus modéré à son égard. Il indique que ce système d’exploitation n’est plus un cancer et un concurrent qui fait partie du passé.

Publié le 14 mars 2016 - 9:05 par François Giraud

Steve Ballmer accusait Linux d’être un cancer et devient moins agressif à son égard

Les mots prononcés par Steve Ballmer, ex-CEO de Microsoft, à l’égard de l’OS Open Source Linux étaient virulents. Il indiquait que Linux était « un cancer…qui s’attache à tout ce qu’il touche ». Mais Steve Ballmer a changé d’avis, se veut moins agressif et change d’avis à propos de l’OS, indiquant que « Linux n’est plus un cancer de la propriété intellectuelle et n’est plus un concurrent pour Microsoft ». Des termes aux antipodes de ceux qui avaient été prononcés par l’ancien PDG de l’éditeur de Redmond en 2001.

L’ex-PDG de Microsoft ne considère plus Linux comme une menace et les propos qu’il tenait en 2001 font partie du passé. A l’occasion d’un dîner organisé par le magazine Fortune ce mercredi soir, Steve Ballmer a pris la parole et indiqué que le système d’exploitation Linux n’était plus un cancer de la propriété intellectuelle, ni un concurrent. Des propos à l’opposé de ceux qu’il avait prononcé il y a quelques années à l’égard le OS Open Source. Il est nécessaire de préciser que la majorité des ordinateurs évoluent sous Windows, propriété de Microsoft, ou sous OS X d’Apple. A l’époque, Linux prenait des parts de marché à Microsoft et Steve Ballmer le voyait comme une menace directe à l’égard du groupe qu’il dirigeait. Les paroles prononcées par Steve Ballmer ce mercredi et reprises par Reuters sont plus nuancées. Il a indiqué que « la société s’est fait beaucoup d’argent en menant ce combat ».

ballmer4x3

Publicité

En 2001, Steve Ballmer était particulièrement agressif à l’égard du système d’exploitation gratuit, indiquant que « Linux est un cancer qui vient se greffer au sein des propriétés intellectuelles de tout ce qu’il touche ». Mais depuis la nomination de Satya Nadella à la tête de Microsoft, le groupe essaie de faire oublier ses désaccords du passé. A l’occasion du dîner organisé par le magazine Fortunes, Steve Ballmer a indiqué qu’une version Linux du SQL Server de Microsoft allait prochainement être développée. On peut donc constater que les relations entre l’OS Linux et Microsoft sont bien meilleures qu’il y a 15 ans.


Ailleurs sur le web


One Comment

  1. Toto

    14 mars 2016 at 10 h 21 min

    Ce qui serait intéressant avec windows. c’est qu’il nous sort une version light de leur os au lieu de toujours avoir un os de plus en plus lourd que le précédent exigent plus d’espace disque, plus RAM, plus de procès active et plus d’utilisation de GPU de version en version.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *