Streaming Musical: 20% des Français acceptent de payer pour écouter de la musique

Streaming Musical: 20% des Français acceptent de payer pour écouter de la musique

La musique en ligne ou streaming musical est à la mode en France. Mais 80% des audiophiles âgés de 15 à 45 ans préfèrent des sites gratuits plutôt que de payer un abonnement sur des plateformes comme Deezer ou Spotify selon le baromètre Orange/Terrafemina diffusé mercredi.

Publié le 25 septembre 2013 - 14:36 par La rédaction

La loi de Pareto s’applique aussi au monde de la musique en ligne. Selon le baromètre Orange-Terrafemina sur les usages d’Internet en France, seulement 20% des internautes qui ont été sondés sont prêts à payer un abonnement pour écouter de la musique en ligne, ce qui signifie que 80% d’entre eux préfèrent aller écouter de la musique sur des sites gratuits. Les plateformes comme Deezer, Spotify ou Google Play Music ne sont pas prêtes de s’enrichir avec les audiophiles Français malgré les efforts apportés à leurs systèmes comme la qualité sonore ou la possibilité d’écouter des morceaux sur les terminaux mobiles. Les internautes qui ont été sondés sont âgés de 15 à 45 ans.

20% des personnes interrogées sont prêtes à payer un abonnement

78% d’entre eux écoutent de la musique en ligne et vont sur des sites gratuits comme Dailymotion ou YouTube et 25% sur des sites de streaming musical. Sur les personnes qui vont sur les sites de streaming, seulement 20% sont prêts à débourser de l’argent pour écouter, les autres souhaitent la gratuité entière des contenus. Le sondage a été effectué du 19 au 23 août 2013 sur un panel de 1038 personnes. Le sondage montre également que 10% des sondés vont acheter des contenus musicaux sur iTunes ou des sites de téléchargement similaires.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Simon

    « les autres souhaitent la gratuité entière des contenus », ben voyons !

    • Miklegeek

      cela reste du streaming….

    • Miklegeek

      cela reste du streaming….

    • Miklegeek

      cela reste du streaming….

  • bluff

    « seulement 20% des internautes qui ont été sondés sont prêts à payer un
    abonnement pour écouter de la musique en ligne, ce qui signifie que 80%
    d’entre eux préfèrent aller écouter de la musique sur des sites
    gratuits. » gros raccourci. il y a plein d’autre moyen d’écouter de la musique. ca veut pas dire que 80% vont sur des sites gratuits. parfois, certains vont nul part tout simplement (depuis que le P2P ne marche plus: je n’achète pas beaucoup plus pour autant, mais je me passe de musique et j’ai basculé dans d’autre loisirs). mais il aurait fallu poser cette question là pour le savoir (si vous vous pas payer des sites en ligne, que faite vous d’autre ?). mais le jour ou les sites payant auront vraiment la variété des musiques qu’on avait avec le P2P, les gens acheteront plus. avant je trouvais n’importe quoi sur le P2P (des vraies perles pour des groupes tres peu connus). sur un site payant, je trouve à peine 2 morceaux pourris d’un groupe pas tres connu. j’y achète donc rarement des mp3.

  • bluff

    « seulement 20% des internautes qui ont été sondés sont prêts à payer un
    abonnement pour écouter de la musique en ligne, ce qui signifie que 80%
    d’entre eux préfèrent aller écouter de la musique sur des sites
    gratuits. » gros raccourci. il y a plein d’autre moyen d’écouter de la musique. ca veut pas dire que 80% vont sur des sites gratuits. parfois, certains vont nul part tout simplement (depuis que le P2P ne marche plus: je n’achète pas beaucoup plus pour autant, mais je me passe de musique et j’ai basculé dans d’autre loisirs). mais il aurait fallu poser cette question là pour le savoir (si vous vous pas payer des sites en ligne, que faite vous d’autre ?). mais le jour ou les sites payant auront vraiment la variété des musiques qu’on avait avec le P2P, les gens acheteront plus. avant je trouvais n’importe quoi sur le P2P (des vraies perles pour des groupes tres peu connus). sur un site payant, je trouve à peine 2 morceaux pourris d’un groupe pas tres connu. j’y achète donc rarement des mp3.

  • bluff

    « seulement 20% des internautes qui ont été sondés sont prêts à payer un
    abonnement pour écouter de la musique en ligne, ce qui signifie que 80%
    d’entre eux préfèrent aller écouter de la musique sur des sites
    gratuits. » gros raccourci. il y a plein d’autre moyen d’écouter de la musique. ca veut pas dire que 80% vont sur des sites gratuits. parfois, certains vont nul part tout simplement (depuis que le P2P ne marche plus: je n’achète pas beaucoup plus pour autant, mais je me passe de musique et j’ai basculé dans d’autre loisirs). mais il aurait fallu poser cette question là pour le savoir (si vous vous pas payer des sites en ligne, que faite vous d’autre ?). mais le jour ou les sites payant auront vraiment la variété des musiques qu’on avait avec le P2P, les gens acheteront plus. avant je trouvais n’importe quoi sur le P2P (des vraies perles pour des groupes tres peu connus). sur un site payant, je trouve à peine 2 morceaux pourris d’un groupe pas tres connu. j’y achète donc rarement des mp3.

  • bluff

    d’autre part ce que les majors ne comprennent pas, c’est que le P2P,
    ou autre ne devait pas son succès uniquement au fait que c’est gratos:

    c’est aussi le choix,le fait de pouvoir trouver une musique d’un petit groupe sympa
    à l’autre bout du monde, le fait de pouvoir tester les tonnes de
    morceaux à volonté (écouter un morceau presque complètement pour le
    jeter si il ne nous plait pas et ne garder que ce qui nous plait), trouver plein de versions/remix d’un meme morceaux,…
    avec les sites en lignes: d’une part le choix est ridicule par rapport au
    P2P (100 fois moins peut-etre), d’autre part on ne peut ecouter que qq
    sec du morceau et mal placées en plus (juste le debut ce qui est pas
    significatif: si au moins ils utilisaient TOUS un soft pour extraire le
    debut et le milieu). ce qui fait que j’ai acheté bcp de mp3 pourris sur
    virgin: 60% étaient à chier malgré que je les ai écouté. (et ca dissuade ensuite).
    pourtant c’est bien la bonne solution: entre acheter 3/5 (5€) mp3 corrects
    et un (beau) CD pourri avec 3 titres correct (20€), y’a pas photo !.

    mais pour que le gens aient l’impression de retrouver le P2P dans les sites
    en ligne et reviennent,il faudrait y mettre vraiment le paquet:
    – 100 fois plus de morceaux, aller vraiment explorer les autres pays pour dénicher des perles
    – pas faire du remplissage avec de la merde comme il font (genre il leur
    faut le groupe trucmuche, et il te sortent un album de 1976, de l’ancienne
    formation). écouter un peu ce qu’ils mettent en ligne avec des mecs dans
    le coup (car vraiment il ne le font pas), pas mettre la fausse version
    du tube machinchose (ca on me l’a fait x fois: envie de baffes), etc…
    – pouvoir mieux écouter le morceau (début+milieu)
    – baisser encore un peu les prix 0.99 => 0,69? (franchement le cout de
    fabrication d’un mp3: faut pas déconner !!!), faire un prix très
    attractif (0.49?) si on en prend plus d’une certaine quantité (et
    l’annoncer sur le site: on le sait pas toujours)
    – etc…

    mais pour ca, faudrait se remettre en question, payer des gens dédiés à ca,
    et c’est plus facile de faire des trucs comme hadopi que se creuser la
    tete. et les majors ne comprenne qu’un vocabulaire: fric/profit à court terme,actionnaire. imagination, qualité musicale, vrai choix ? c’est koa ?

    si un responsable de major ou musique en ligne pouvait lire ca (revons). moi c’est sur, je reviens si on le met vraiment en place

  • bluff

    d’autre part ce que les majors ne comprennent pas, c’est que le P2P,
    ou autre ne devait pas son succès uniquement au fait que c’est gratos:

    c’est aussi le choix,le fait de pouvoir trouver une musique d’un petit groupe sympa
    à l’autre bout du monde, le fait de pouvoir tester les tonnes de
    morceaux à volonté (écouter un morceau presque complètement pour le
    jeter si il ne nous plait pas et ne garder que ce qui nous plait), trouver plein de versions/remix d’un meme morceaux,…
    avec les sites en lignes: d’une part le choix est ridicule par rapport au
    P2P (100 fois moins peut-etre), d’autre part on ne peut ecouter que qq
    sec du morceau et mal placées en plus (juste le debut ce qui est pas
    significatif: si au moins ils utilisaient TOUS un soft pour extraire le
    debut et le milieu). ce qui fait que j’ai acheté bcp de mp3 pourris sur
    virgin: 60% étaient à chier malgré que je les ai écouté. (et ca dissuade ensuite).
    pourtant c’est bien la bonne solution: entre acheter 3/5 (5€) mp3 corrects
    et un (beau) CD pourri avec 3 titres correct (20€), y’a pas photo !.

    mais pour que le gens aient l’impression de retrouver le P2P dans les sites
    en ligne et reviennent,il faudrait y mettre vraiment le paquet:
    – 100 fois plus de morceaux, aller vraiment explorer les autres pays pour dénicher des perles
    – pas faire du remplissage avec de la merde comme il font (genre il leur
    faut le groupe trucmuche, et il te sortent un album de 1976, de l’ancienne
    formation). écouter un peu ce qu’ils mettent en ligne avec des mecs dans
    le coup (car vraiment il ne le font pas), pas mettre la fausse version
    du tube machinchose (ca on me l’a fait x fois: envie de baffes), etc…
    – pouvoir mieux écouter le morceau (début+milieu)
    – baisser encore un peu les prix 0.99 => 0,69? (franchement le cout de
    fabrication d’un mp3: faut pas déconner !!!), faire un prix très
    attractif (0.49?) si on en prend plus d’une certaine quantité (et
    l’annoncer sur le site: on le sait pas toujours)
    – etc…

    mais pour ca, faudrait se remettre en question, payer des gens dédiés à ca,
    et c’est plus facile de faire des trucs comme hadopi que se creuser la
    tete. et les majors ne comprenne qu’un vocabulaire: fric/profit à court terme,actionnaire. imagination, qualité musicale, vrai choix ? c’est koa ?

    si un responsable de major ou musique en ligne pouvait lire ca (revons). moi c’est sur, je reviens si on le met vraiment en place

  • bluff

    d’autre part ce que les majors ne comprennent pas, c’est que le P2P,
    ou autre ne devait pas son succès uniquement au fait que c’est gratos:

    c’est aussi le choix,le fait de pouvoir trouver une musique d’un petit groupe sympa
    à l’autre bout du monde, le fait de pouvoir tester les tonnes de
    morceaux à volonté (écouter un morceau presque complètement pour le
    jeter si il ne nous plait pas et ne garder que ce qui nous plait), trouver plein de versions/remix d’un meme morceaux,…
    avec les sites en lignes: d’une part le choix est ridicule par rapport au
    P2P (100 fois moins peut-etre), d’autre part on ne peut ecouter que qq
    sec du morceau et mal placées en plus (juste le debut ce qui est pas
    significatif: si au moins ils utilisaient TOUS un soft pour extraire le
    debut et le milieu). ce qui fait que j’ai acheté bcp de mp3 pourris sur
    virgin: 60% étaient à chier malgré que je les ai écouté. (et ca dissuade ensuite).
    pourtant c’est bien la bonne solution: entre acheter 3/5 (5€) mp3 corrects
    et un (beau) CD pourri avec 3 titres correct (20€), y’a pas photo !.

    mais pour que le gens aient l’impression de retrouver le P2P dans les sites
    en ligne et reviennent,il faudrait y mettre vraiment le paquet:
    – 100 fois plus de morceaux, aller vraiment explorer les autres pays pour dénicher des perles
    – pas faire du remplissage avec de la merde comme il font (genre il leur
    faut le groupe trucmuche, et il te sortent un album de 1976, de l’ancienne
    formation). écouter un peu ce qu’ils mettent en ligne avec des mecs dans
    le coup (car vraiment il ne le font pas), pas mettre la fausse version
    du tube machinchose (ca on me l’a fait x fois: envie de baffes), etc…
    – pouvoir mieux écouter le morceau (début+milieu)
    – baisser encore un peu les prix 0.99 => 0,69? (franchement le cout de
    fabrication d’un mp3: faut pas déconner !!!), faire un prix très
    attractif (0.49?) si on en prend plus d’une certaine quantité (et
    l’annoncer sur le site: on le sait pas toujours)
    – etc…

    mais pour ca, faudrait se remettre en question, payer des gens dédiés à ca,
    et c’est plus facile de faire des trucs comme hadopi que se creuser la
    tete. et les majors ne comprenne qu’un vocabulaire: fric/profit à court terme,actionnaire. imagination, qualité musicale, vrai choix ? c’est koa ?

    si un responsable de major ou musique en ligne pouvait lire ca (revons). moi c’est sur, je reviens si on le met vraiment en place