Street View : les voitures de Google partent à l’assaut de la qualité de l’air

Les voitures Street View de Google partent à l’assaut de la qualité de l’air et de la lutte contre la pollution.

Publié le 1 août 2015 - 11:34 par François Giraud

Les voitures Street View de Google vont analyser l’air des rues de San Francisco

Google vient de déployer des voitures Street View qui vont cartographier la pollution présente au sein de diverses villes, en temps réel. Une carte pourrait être prochainement proposée avec les pics de pollution et les différents niveaux de qualité de l’air au sein de nombreuses villes. A compter de cet automne, Google et Aclima vont débuter un nouveau projet au sein de San Francisco. Des tests ont déjà été réalisés au sein de Denver.

Aclima et Google ont signé un partenariat pour analyser les particules de monoxyde de carbone présentes dans l’air ambiant. Les voitures de Google Street View seront équipées de détecteurs de particules fines, capable de mesurer le taux de pollution en temps réel au sein des villes. Après des tests probants réalisés en Arizona, à Denver, le dispositif va être déployé dans les rues de San Francisco dès cet automne.

4979743_aclima-google

Une fois les rues sillonnées et cartographiées par le géant du Web et les données analysées par Aclima, les usagers pourront avoir accès à une carte répertoriant les diverses rues traquées par les deux sociétés et pourront visualiser les niveaux de pollution et de qualité de l’air, afin de savoir si c’est le bon jour pour sortir prendre un bol d’air frais ou s’il vaut mieux rester chez soi. Ce projet n’aura pas un effet direct sur l’amélioration de la qualité de l’air ou sur la façon de réduire la pollution mais sera consulté à titre informatif afin de prévenir la population.

Il sera ensuite possible aux municipalités de lancer des programmes d’implantation de végétaux, surtout lorsque l’on sait que les arbres absorbent la pollution et de dioxyde d’azote, nocif pour les usagers. Diverses solutions pourront être proposées pour améliorer la qualité de l’air au sein des villes. Les analyses qui seront réalisées par Google et Aclima seront également mises à disposition d’organisation de lutte contre la pollution comme l’Environmental DefenseFund et le Lawrence Berkeley National lab.



Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»

Plus dans Aclima, google, pollution, qualité de l'air
google glass
Google Glass 2 : les nouvelles lunettes connectées testées par des entreprises

Google va lancer une nouvelle version de ses lunettes connectées, baptisée "Enterprise Edition", destinée aux professionnels. Les premiers tests viennent...

Google logo
Droit à l’oubli : la Cnil ne fait pas plier le géant Google

Google a publié un message ce jeudi indiquant qu'il refuse de se soumettre aux injonctions de la CNIL et d'étendre...

Projet-loon-google-350px
Projet Loon : le Sri-Lanka bientôt en haut débit grâce à Google

Le Projet Loon prend forme. Des ballons vont être utilisés pour assurer une connexion Internet haut débit sur l'ensemble du...

Fermer