Surveillez votre santé grâce aux objets connectés

Surveillez votre santé grâce aux objets connectés

Le Computex 2014 est l’occasion de découvrir les objets connectés de demain. Parmi ceux-ci, on retrouve les appareils destinés à surveiller ou à améliorer notre état de santé. Un marché en plein essor dans lequel des grands noms comme Samsung ou encore Apple investissent largement. Le Computex 2014 a réservé un espace baptisé SmarTech pour ces objets innovants.

Publié le 8 juin 2014 - 8:10 par François Giraud

Entre la coque Wello du groupe Azoi, Apple qui vient de dévoiler son logiciel HealthKit ou encore Samsung qui vient de présenter la semaine dernière une plateforme dédiée à la santé, les objets connectés représentent un marché en plein développement. Le Computex 2014 qui se déroule à Taipei est l’occasion de découvrir de nouveaux dispositifs, tous, plus inventifs les uns que les autres pour surveiller, diagnostiquer et nous prévenir sur notre état de santé. Un espace baptisé SmarTech a été spécialement réservé cette année pour les objets connectés. Cette nouvelle génération d’objets connectés propose des applications innovantes qui pourraient révolutionner le monde de la santé, à l’image des Google Glass, déjà testées par une poignée de chirurgiens aux quatre coins du globe et permettant de visionner une opération en temps réel.

Computex 2014: place au « prêt-à-porter » connecté

Les wearables occupent une place prépondérante au salon mondial des nouvelles technologies de Taipei. Des objets qui enregistrent l’effort, d’autres qui surveillent votre sommeil ou encore votre taux d’oxygène dans le sang. Autant de dispositifs connectés au service des patients et des sportifs. Le Taïwanais AIQ a présenté un vêtement intelligent composé de nombreux capteurs qui renseignent une application sur le nombre de calories dépensées mais également sur les constantes vitales, comme le rythme cardiaque ou la pression artérielle. Des laboratoires pharmaceutiques travaillent sur d’autres habits intelligents qui distribueraient une certaine quantité de médicaments au cours de la journée, via des microcapsules. A Taïwan, les chauffeurs de bus vont être équipés cette année d’une chemise capable de détecter s’ils s’endorment au volant ou s’ils rencontrent un grave problème de santé. Dans ce cas, la société de transports sera automatiquement alertée.

Apple et Samsung, deux géants au service de la santé

Les géants Apple et Samsung misent beaucoup sur les objets connectés au service de la santé. Apple vient de dévoiler lors de sa keynote annuelle son projet Healthbook avec l’intégration de logiciels permettant de surveiller l’état de santé et d’envoyer des données à des appareils dédiés via son HealthKit. La santé numérique est un domaine en plein essor qui va permettre d’innover. Les constructeurs l’ont bien compris. Avec HeathKit, Apple propose de stocker des données médicales collectées à partir de bracelets connectés qui surveillent l’activité physique ou la qualité du sommeil de leurs utilisateurs et il est ensuite possible de partager les données avec son médecin. La future iWatch d’Apple pourrait largement remplir cette fonction. Prenant la forme d’un petit bracelet aux allures discrètes, le Simband de Samsung renferme un processeur Cortex A7 double coeur, cadencé à 1 Ghz et se pare évidemment d’une flopée de capteurs permettant de mesurer diverses informations relatives à la santé. Activité cardiaque, taux d’oxygénation, taux de stress…. autant de paramètres qui pourront être calculés en temps réel, et aussitôt envoyés dans le Cloud pour mettre en place un suivi personnalisé.

Une caméra qui filme les recoins de la bouche

La société Abeltech, présente au Computex 2014 présente une brosse à dents qui intègre une caméra qui filme dans les recoins de la bouche. Les images capturées en HD peuvent être envoyées à un spécialiste de l’hygiène dentaire. Attention cependant à l’utilisation de ces nouveaux objets qui ne remplacent pas la visite annuelle chez votre dentiste.

Les objets connectés, un marché qui va exploser selon IDC

L’univers numérique est en pleine explosion grâce à l’Internet des objets. Selon un rapport d’IDC pour EMC, il apparaît que le volume de données au niveau mondial représentera 44 000 milliards de Go en 2020 soit dix fois plus qu’en 2013, au moment où ce marché des objets connectés a été créé. IDC indique qu’il y aura 212 milliards d’objets connectés dans l’univers numérique en 2020.. Les objets connectés de plus en plus présents permettent de communiquer, de se déplacer, de se soigner, de faire du sport, d’avoir accès au bien-être ou encore de s’instruire. Ils sont devenus indispensables à tout un chacun et représentent un univers de données à gérer, à stocker et à protéger. Le volume de données échangées devrait exploser dans les années à venir. A titre de comparaison et pour se rendre compte du volume de données qui évolue, IDC indique que le volume annuel de données que produit chaque foyer tiendrait dans 65 iPhone de 32 Go à l’heure actuelle et passera à 318 iPhone de même capacité en 2020.

Advertisements

Ailleurs sur le web