Symantec se renforce dans la sécurité informatique avec l’acquisition de son concurrent Blue Coat

Selon un communiqué, la société Américaine Symantec, spécialisée en sécurité informatique, vient de faire l’acquisition de son concurrent Blue Coat, pour un montant de 4,65 milliards de dollars. Cette transaction doit encore être validée par le conseil d’administration des deux entreprises, ceci avant la fin du mois d’octobre. Un emprunt de 2,8 milliards de dollars financera une partie de ce rachat et le reste sera payé en liquidités. Greg Clark, actuel CEO de Blue Coat prendra la direction du groupe, qui succédera à Michael Brown, parti en avril dernier après 18 mois au sein de Symantec.

symantec

Blue Coat compte plus de 15 000 clients qui disposent de solutions de sécurité pour des services en ligne et revendique environ 600 millions de dollars de chiffre d’affaires en augmentation de 17 points sur un an. Symantec est actuellement en train de restructurer l’entreprise autour du développement de solutions de cybersécurité et compte bien rester le numéro un mondial dans le domaine, face à une concurrence accrue. Une fois les transactions validées par les conseils d’administrations réciproques des deux sociétés, la nouvelle entité représentera 4,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires dont 62% viendra des entreprises indique le communiqué avec un effectif de 3 000 ingénieurs spécialisés en sécurité informatique.

Dans le communiqué publié, Thomas Seifert, directeur financier de Symantec précise : « Avec 150 millions de dollars de synergies sous la forme de coûts annuels nets attendus, en plus des 400 millions de dollars annoncés précédemment en économies nettes prévues, cette transaction permettra à Symantec d’améliorer notre rentabilité tout en continuant d’investir dans l’innovation et de drainer la croissance. » La transaction prévoit également un investissement de 500 millions de dollars de la part du fonds Silver Lake, qui avait déjà apporté la même somme en février. Bain Capital devrait aussi réinvestir 750 millions de dollars dans l’entreprise. La nouvelle entité sera basée à Mountain View en Californie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here