T-Mobile serait sur le point de rejeter l'offre de Free

T-Mobile serait sur le point de rejeter l’offre de Free

Iliad, la maison-mère de Free Mobile, serait sur le point de s’offrir T-Mobile USA.

Publié le 1 août 2014 - 8:40 par Stéphane Ficca

Free veut faire l’américain

Toujours à l’affût d’une bonne opportunité, Iliad, la maison-mère de Free Mobile, a déposé une offre d’achat portant sur le très populaire opérateur américain T-Mobile, qui compte pas moins de 50 millions d’abonnés. C’est le Wall Street Journal qui révèle l’information, précisant que Iliad aurait proposé la somme de 15 milliards de dollars pour prendre possession de 56,6% de T-Mobile. Une offre qui se ferait sur fonds propre, mais également via le soutien de divers organismes bancaires.

arrivee-free-mobile-bien-fmi-630x328

Dans un communiqué, le groupe français précise : « Iliad évalue les 43,4% restant de T-Mobile US à 40,5$ par action sur la base de 10 milliards de dollars de synergies au bénéfice des actionnaires de T-Mobile US ». Bien qu’Iliad se veuille confiant quant à sa future acquisition en ce qui concerne notamment les règles relatives au droit de la concurrence, la proposition du français doit évidemment être acceptée par le conseil d’administration de l’opérateur américain. Rappelons que Sprint, un autre opérateur (américain cette fois), a également déposé une offre de rachat, évaluée à 32 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, T-Mobile USA est évalué à hauteur de 25 milliards de dollars à la bourse de New-York. Il constitue le quatrième opérateur américain avec ses 50 millions d’abonnés.

Advertisements

Ailleurs sur le web