T-Mobile : Sprint se retire, Iliad muscle son jeu

T-Mobile : Sprint se retire, Iliad muscle son jeu

Dans la course au rachat de T-Mobile USA, Sprint a du se retirer, et Free se doit de muscler son jeu pour proposer une offre plus sérieuse.

Publié le 6 août 2014 - 17:08 par Stéphane Ficca

Rachat de T-Mobile : Sprint se retire, Free se renforce

Il y a quelques jours, nous apprenions que Free (via sa maison-mère Iliad) avait proposé la somme de 15 milliards de dollars pour prendre possession de 56,6% de T-Mobile, le quatrième opérateur américain qui compte plus de 50 millions d’abonnés. Une offre qui se ferait sur fonds propre, mais également via le soutien de divers organismes bancaires. Mais Free n’était pas tout seul dans cette course au rachat, et Sprint avait lui aussi fait une offre à son concurrent.

arrivee-free-mobile-bien-fmi-630x328

Mais les choses ont changé de l’autre côté de l’Atlantique, puisque Sprint a annoncé officiellement le retrait de sa candidature, à cause notamment des risques concurrentiels. En effet, l’ARCEP local tient à maintenir un marché des télécoms composé de quatre opérateurs. De ce fait, Iliad, dont la proposition n’avait pas vraiment enchanté T-Mobile, cherche à muscler son jeu pour pouvoir proposer une nouvelle offre plus conséquente. Pour ce faire, Iliad pourrait s’allier à différents partenaires comme Dish Networks, Cox Communications ou encore Charter Communications. Ces derniers seraient en effet intéressés par une offre conjointe avec le français.

Rappelons que T-Mobile est actuellement détenu par l’allemand Deutsche Telekom, qui aurait considéré l’offre de Free Mobile trop faible. Rappelons que Sprint offrait près du double de la somme mise sur la table par Iliad… Pour la firme allemande, le retrait de Sprint est évidemment vécu comme une grosse déception, Deutsche Telekom souhaiterait en effet quitter au plus vite le territoire américain.

Advertisements

Ailleurs sur le web