Taxe sur les appareils connectés, le gouvernement hésite...

Taxe sur les appareils connectés, le gouvernement hésite…

Les organisations de presse écrite sont favorables à un prélèvement sur les ventes des smartphones, des tablettes et des ordinateurs.

Publié le 8 juillet 2013 - 9:34 par La rédaction

Les organisations de la presse écrite, dont le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), le Syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM) et le Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR) sont favorables au projet de taxe de 1% sur les ventes d’ appareils connectés préconisés par le rapport Lescure. Dans un communiqué, les organisations déclarent: « la presse soutient la proposition du rapport Lescure en faveur d’une redistribution de la valeur entre les industries culturelles et les fabricants de supports technologiques ». Selon ces mêmes organismes, « la taxe sur les supports connectés proposée par la Mission Lescure est le seul mécanisme qui permet d’appréhender le nouveau transfert de valeur observé dans le monde numérique, particulièrement au détriment de la presse ».

Taxes

Taxes sur les marges des constructeurs

Une taxe sur les marges des constructeurs de produits « connectés »

Financer la transition numérique de la culture, entre autres celle de la presse, est l’ une des 75 préconisations du rapport Lescure. ce prélèvement de 1% concernerait les appareils dits « connectés ». Cette taxe permettrait de récolter 80 millions d’ euros par an qui seraient destinés à aider la création numérique, la promotion numérique des œuvres, la numérisation des fonds de catalogue, au développement des bases de métadonnées et aux services culturels numériques, innovants et porteurs de diversité culturelle. D’après la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, le vote de cette taxe sera fait fin 2013 pour entrer en vigueur dès 2014.

Rapport Lescure

Rapport Lescure

Google collabore avec la presse

Au mois de février dernier, Google signait un partenariat avec les éditeurs de presse en France dans le but des les aider, en augmentant les revenus en ligne tout en débloquant la somme de 60 millions d’ euros pour des projets numériques. Quant à la cour des comptes, elle vient de rendre son rapport pour les années 2009 à 2011 et estime que les aides versées à la presse sont de plus de 5 milliards d’ euros soit 18% du chiffre d’ affaires réalisé sur la même période.

Le gouvernement quant à lui, hésite sur l’ application d’ une taxe sur les appareils connectés proposée par le rapport Lescure car une autre taxe devrait être étendue, celle de la redevance audiovisuelle pour les tablettes et les ordinateurs recevant la télévision.

Publicité

Ailleurs sur le web