Télécommunications & Médias : le dossier Orange/Bouygues avance et Free pourrait entrer dans l'affaire

Télécommunications & Médias : le dossier Orange/Bouygues avance et Free pourrait entrer dans l’affaire

Nouveau rebondissement dans le dossier Orange/Bouygues Telecom. Les deux groupes seraient en pleine discussion et Free Mobile pourrait faire partie des négociations.

Publié le 14 décembre 2015 - 15:10 par François Giraud

Orange est intéressé par les activités Télécom et Médias de Bouygues

La semaine dernière, on apprenait que groupe Orange discutait avec Bouygues pour acquérir ses actifs dans les médias et les télécommunications. Aujourd’hui, le JDD révèle que c’est un mariage qui pourrait avoir lieu et que Free pourrait être de la partie.  Le groupe Orange est en pleine discussion avec le groupe Bouygues. Les activités médias et des télécommunications de l’opérateur intéressent l’opérateur historique.

Après SFR-Numericable qui souhaitait faire l’acquisition de Bouygues Telecom pour un montant de 10 milliards de dollars en juin dernier, c’est au tour d’Orange de jeter son dévolu sur les activités médias et de télécommunications du groupe Bouygues. Si les deux groupes s’entendent, une nouvelle entité pourrait être créée regroupant les activités médias et Télécoms. Le projet serait en train d’avancer à grands pas et devrait nettement s’accélérer cette semaine indiquent plusieurs sources. Plutôt qu’un rachat, il s’agirait d’un mariage, et Free Mobile pourrait y être intégré. Selon une source proche du dossier, « la dynamique est bonne, ça avance! ».

Orange_logo

Publicité

Les deux groupes Orange et Bouygues Telecom vont identifier les actifs qu’ils devront céder afin que l’Autorité de la concurrence valide leur projet. Les négociations avec SFR et Free doivent débuter dans les prochains jours. Xavier Niel s’inviterait dans ce mariage. Il pourrait reprendre une partie du réseau de Bouygues Telecom, des boutiques et de ses abonnés Internet et mobile pour plus de 2 milliards d’euros. Permettre à Free Mobile de rentrer dans cette union permettrait à Orange et Bouygues Telecom de souder leur engagement sans craindre le régulateur des Télécoms, l’Arcep, qui pourrait intervenir pour mettre fin à leur accord stratégique. Pour Free Mobile c’est une opportunité inespérée pour améliorer la qualité de son réseau et de ses infrastructures.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *