Télécoms: quel avenir pour Bouygues Telecom ?

Télécoms: quel avenir pour Bouygues Telecom ?

Bercy souhaiterait, selon, Les Echos, qu’Orange rachète Bouygues Telecom, qui, ce dernier, investirait dans la fibre avec Free.

Publié le 11 juin 2014 - 20:00 par François Giraud

L’opération est des plus complexes. Selon Les Echos, le gouvernement Français aimerait que Free et Bouygues Telecom investissent dans la fibre optique afin de couvrir les zones les plus isolées du territoire. Mais pour pouvoir réaliser le « Plan France » très haut débit qui prévoit de couvrir 80% de la population Française en fibre optique jusqu’à l’abonné avant 2022, il faudrait que ce soit Orange qui rachète Bouygues Telecom. Ainsi, les trois opérateurs ne faisant plus qu’un dans le domaine de la fibre optique, couvriront pratiquement l’intégralité de la France en FFTH, y compris les zones les plus reculées. Un vrai tour de passe-passe…

Motiver Free à déployer la fibre avec Orange

La clef de ce projet bien mené par le gouvernement serait un mariage entre Bouygues Telecom et Orange. De ce fait, Bouygues monterait au capital d’Orange. Par la suite, l’opérateur historique céderait une partie de ses fréquences et le réseau mobile de Bouygues Telecom à Free Mobile, ce qui séduirait l’Arcep. Cette étape permettrait de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses et l’opération menée serait plus attractive au regard du gendarme de la concurrence. Selon Les Echos, Orange souhaiterait négocier une somme de 2,2 à 2,3 milliards d’euros contre 1,5 milliard pour le réseau et 800 millions d’euros pour les fréquences. Ce plan, permettrait, selon Bercy, d’aboutir au Plan France d’ici à 2022. Aux dernières nouvelles provenant de l’Arcep, ce sont plus de 2,2 millions de ménages français qui sont passés à l’Internet très haut débit cette année. Une hausse de 30% était enregistrée à fin mars 2014 dont 640 000 par le biais des offres en fibre optique. A la fin du premier trimestre 2014, le nombre d’abonnements au haut et très haut débit fixe était de 25,2 millions d’abonnements.

Advertisements

Ailleurs sur le web