Tesla Model S P85D : premier contact avec le TouchScreen

Tesla Model S P85D : premier contact avec le TouchScreen

Notre présentation de l’imposante planche de bord de la Tesla Model S P85D, avec son écran tactile XXL de 17″.

Publié le 17 septembre 2015 - 17:48 par Stéphane Ficca

Tesla, de l’électrique et du numérique

C’est à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle succursale Tesla Motors à Lyon que Zone-Numérique a pu approcher de (très) près la nouvelle Tesla Model S P85D. Pour la petite histoire, cette succursale de 153 m2 est la première du groupe à être située en plein coeur d’une ville en France. Les plus curieux pourront aller y jeter un oeil en se rendant directement dans le 3e arrondissement, au 72 avenue Maréchal de Saxe très précisément. Après le Tesla Roadster, le groupe américain propose donc sa Model S, une berline premium 100% électrique, qui bénéficie non seulement d’une autonomie record de 530 kilomètres, mais également d’une puissance non négligeable puisque cette dernière peut abattre le 0 à 100 km/h en seulement… 3 secondes (Model S P85D : 510 ch à l’arrière, 262 ch à l’avant). Mais la Tesla Model S fait également la part belle au numérique, avec de nombreux capteurs, une caméra, mais également une gigantesque interface tactile, avec un écran XXL de 17″.

Tesla S ecran

Publicité

Aucun bouton à signaler dans l’habitacle de cette Tesla S P85D, tout peut se gérer directement par l’intermédiaire de cette interface TouchScreen. Ce large écran est intégré directement dans la console centrale, et ceux qui ont l’habitude d’un smartphone ou d’une tablette n’auront aucun souci à trouver leurs marques ici. La tablette donne accès à de très nombreuses fonctionnalités, dont celles liées à la climatisation ou à la radio bien sûr, mais on peut également bénéficier d’un GPS XXL, et gérer les différentes options de la voiture, comme passer du mode Sport ou mode Débridé, gérer l’ouverture du toit (en faisant glisser simplement son doigt sur l’écran, le toit suivant alors les mouvements du doigt…), régler ses amortisseurs, accéder aux informations relatives à la consommation électrique, la distance, la vitesse moyenne…

Tesla

Le GPS se base sur Google Maps, et l’interface 100% tactile permet de zoomer, dézoomer en tout simplicité, comme on le ferait sur un smartphone ou une tablette

Tesla4

Dans la partie supérieure, on retrouve les différents onglets (GPS, Téléphone, Web…) tandis que les commandes de confort (chauffage, clim, fermeture centralisée…) restent accessibles en permanence dans la section inférieure.

Tesla5

On peut également gérer les différents paramètres du véhicule depuis l’écran tactile, on peut évidemment ouvrir/fermer le capot et le coffre à distance, mais également régler les suspensions, disposer (ou non) de toute la puissance moteur…

En mode « multitask », l’écran se scinde pour par exemple afficher le GPS sur la partie inférieure, et l’image capturée par la caméra de recul sur la partie supérieure. Tout est configurable, et le système bénéficie d’un système d’onglets pour passer du mode GPS à la section Téléphonie, sans oublier un Calendrier ou encore un navigateur Web. A ce sujet, la voiture est fournie avec une connexion 3G (en data illimité) pour surfer sur le web, et seconder le GPS en cas de besoin. Là encore, la navigation web est similaire à ce que l’on retrouve sur un iPad par exemple, avec quelques contenus Flash qui ne s’afficheront pas. Au bas de l’écran, les commandes liées au confort de la voiture (ventilation, fermeture centralisée…) restent accessibles en permanence.

Tesla8

On peut par exemple lire le test de la LG Urbane Watch sur Zone-Numérique, grâce à la connexion 3G intégrée

Tesla9

Pas de compteur traditionnel sur la Tesla S P85D, mais un affichage digital personnalisable

Tesla7

Tesla6

La position de conduite, avec l’imposante tablette tactile de 17″ sur la console centrale

Outre cette interface tactile, parfaitement réactive au passage, Tesla a également tenu à digitaliser toutes les informations proposées au conducteur. Pas de compteur classique ici donc, place à un écran qui affichera les différentes données relatives à la conduite. On pourra bien sûr afficher la vitesse de croisière, mais également la consommation en énergie en temps réel, ainsi que la récupération d’énergie dans une descente ou dans une phase de décélération. De part et d’autre de ce compteur, on peut décider d’afficher les données GPS, les données radios ou tout autre type d’information relative au confort de conduite. On peut même créer différents profils de conduite, qui permettront à la voiture de mémoriser les préférences de chaque conducteur. Ainsi, lorsque le conducteur sélection son profil, la voiture ajuste automatiquement le siège, mais régle également les préférences d’affichage enregistrées en amont par le conducteur.

Enfin, à l’instar de nos smartphones et tablettes, Tesla procède régulièrement à des mises à jour à distance de son logiciel, ce qui permet de bénéficier de nouvelles caractéristiques, ou encore améliorer l’apparence ou la réactivité du TouchScreen. Des mises à jour qui s’effectueront directement depuis la liaison 3G intégrée au véhicule.

Pour tout savoir sur l’univers Tesla, nous vous invitons évidemment à vous rendre sur le site web du constructeur, mais également à vous rendre dans cette toute nouvelle succursale lyonnaise si vous en avez la possibilité.



Ailleurs sur le web


One Comment

  1. Morgan Wild

    16 octobre 2015 at 9 h 00 min

    Vraiment sympa cette voiture :) Ah petit détail, quand c’est encastré, on ne parle plus de tablette ^^

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *