Test Bang & Olufsen BeoPlay A2, le son en True 360

Test Bang & Olufsen BeoPlay A2, le son en True 360

Bang & Olufsen se jette dans la course à l’enceinte nomade ultime avec cette BeoPlay A2. Notre verdict complet.

Publicité
Precedent1 sur 3Suivant

La première enceinte Bluetooth par Bang & Olufsen

Le danois Bang & Olufsen s’est lancé tout récemment sur le marché de l’enceinte nomade Bluetooth, avec cette petite BeoPlay A2. Contrairement à d’autres acteurs du marché, Bang & Olufsen n’a pas décidé de jouer la carte « compacte », mais a souhaité mettre au point une enceinte nomade certes, mais qui se veut plus qualitative et plus performante que la concurrence. Pour cela, le géant compte notamment sur son système de diffusion True 360 qui permet une écoute à 360°. Disponible à la rédaction de Zone-Numérique depuis quelques jours, il est grand temps de vous présenter en détail cette enceinte pour le moins réussie.

BeoPlay-A2

Publicité

BeoPlay-A2-bis2
Sur le côté de l’enceinte, le port d’alimentation, un port USB et une entrée jack 3,5 mm

Une fois extirpée de son carton, l’enceinte nomade Bang & Olufsen affiche un design on ne peut plus sobre, et on retrouve un haut-parleur large bande de 3″, associé à un haut-parleur 3/4″ pour les aigus, sans oublier un radiateur passif, et cela, sur chaque face de l’enceinte, pour une puissance de 2 x 30 watts. En effet, contrairement à la majorité des enceintes concurrentes, Bang & Olufsen propose une diffusion sonore à 360°, ce qui permet de bénéficier d’un qualité audio optimale, que l’on soit devant, derrière ou même à côté de l’enceinte. Côté conception, on regrettera simplement des grilles en plastique.

BeoPlay-A2

BeoPlay-A2
Trois boutons seulement pour une interface ultra accessible

Sur le dessus de l’enceinte, on retrouve une interface très simpliste, avec en tout et pour tout trois boutons : On/Off, un bouton d’association Bluetooth et la touche de volume. L’association avec un terminal Bluetooth est ultra simple puisqu’il suffit de presser la touche Bluetooth jusqu’à ce que la petite LED à côté du bouton Power clignote, ce qui signifie que l’enceinte est en mode Association. A ce titre, la BeoPlay A2 peut mémoriser jusqu’à 8 terminaux. Afin de prouver son orientation nomade, l’enceinte est livrée avec une anse de transport, relativement élégante d’ailleurs.

Precedent1 sur 3Suivant


Ailleurs sur le web


Publié le 8 décembre 2014 - 14:24 par Stéphane Ficca

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *