Le retour de la sorcière sexy

Après un premier épisode paru sur Playstation 3 et Xbox 360 en 2010 en Europe, la licence de Sega/Platinum Games, Bayonetta, nous revient aujourd’hui pour un second opus, exclusif à la Wii U de Nintendo. En effet, malgré des qualités évidentes, le titre de Platinum Games n’a pas connu le succès commercial escompté, et Nintendo a généreusement ouvert son portefeuille pour s’assurer l’exclusivité de cette suite très attendue par les fans. Une suite pour le moins explosive, dans laquelle on retrouve avec plaisir la sorcière Bayonetta (ou Cereza pour les intimes), avec de très nombreuses améliorations au menu pour une expérience juste exceptionnelle.

Bayonetta-2-Wii-U

Nintendo/Sega, une alliance qui provoque toujours une certaine émotion chez les plus anciens gamers, et que ce Bayonetta met immédiatement en avant à travers un générique très inspiré. Le jeu dispose évidemment de son scénario original, et offre un petit rappel des faits aux nouveaux venus en début de partie. Bayonetta replace donc le joueur dans la peau de la sorcière, qui va devoir tout faire pour aller sauver sa comparse Jeanne, dont l’âme a été retirée de son enveloppe charnelle par une invocation satanique. L’occasion de retrouver le personnage de Rodin, qui se chargera de fournir à Bayonetta de nouvelles armes, techniques, tenues ainsi que des objets pour faciliter l’aventure.

bayonetta-2-gamepad
Bayonetta 2 est jouable au GamePad bien sûr, mais aussi au Controller Pro

Soyons honnêtes, Bayonetta 2 ne brille pas par la qualité de son scénario, ni même par sa narration, souvent constituée de cutscenes à base d’images fixes un peu longuettes. Certaines cinématiques s’avèrent en revanche de toute beauté, et il sera bien dommage de les zapper. En revanche, le jeu va littéralement happer le joueur de par son gameplay explosif, assez technique pour qui souhaite déclencher un combo ultime, mais suffisamment accessible pour permettre à chacun de prendre un plaisir fou à tabasser les anges et autres créatures venus se mettre en travers de notre route. On retrouve avec joie les fatalités bien barrées propres à Bayonetta (avec quelques engins de torture aussi sanglants que loufoques), ainsi que quelques « combos finish » particulièrement inspirés.

Bayonetta2_SS

La progression est assez dirigiste dans l’ensemble, même s’il conviendra de fouiller les lieux pour dégoter quelques bonus, grimoires et autres sections de jeu permettant de déverrouiller quelques secrets. On retrouve ainsi un gameplay relativement semblable à un Devil May Cry, avec toutefois une caméra entièrement libre et un affichage à 60 images/seconde très efficace. Techniquement, l’ensemble tient parfaitement la route, avec quelques environnements très travaillés et surtout une mise en scène ultra rythmée. Evidemment, Bayonetta 2 ne se prend pas au sérieux, et le jeu déborde d’humour, même dans les moments les plus critiques.

Bayonetta 2

Certes, on pestera parfois face à un aliasing un peu tenace et quelques passages un peu faiblards techniquement, mais le gigantisme de certaines scènes, le bestiaire ultra fouillé et le rythme haletant de l’aventure nous poussent à aller sans cesse de l’avant, quitte à boucler l’aventure en une seule session pour les plus acharnés. A ce sujet, comptez tout de même entre 8 et 10 heures pour boucler le mode Histoire. Le jeu offre toutefois une Replay Value assez énorme, avec de nombreux bonus à déverrouiller, mais aussi un mode Double Apothéose, permettant d’affronter un autre joueur en ligne.

Bayonetta 2 screen

A noter que la Version Spéciale de Bayonetta 2 permet de retrouver le premier opus porté sur Wii U. Un portage très réussi, à la hauteur de la version Xbox 360 de l’époque, nettement supérieure à la mouture Playstation 3. Et cela, pour seulement 10 euros de plus que le jeu seul.

Les plus :
+ Rythme haletant de bout en bout
+ Gameplay explosif, technique et accessible
+ Techniquement réussi
+ Un jeu qui déborde de contenus
+ Le côté second degré
+ Des combats d’anthologie

Les moins :
– Les cutscenes fixes un peu longuettes
– Un aliasing assez présent parfois

Notre verdict

Avec Bayonetta 2, la Wii U de Nintendo s’offre un jeu d’action particulièrement efficace, parfaitement rythmé de bout en bout et offrant de nombreuses séquences d’anthologie. Nettement plus abouti que le premier opus, ce Bayonetta 2 permet à la Wii U de bénéficier d’un titre exclusif pour le moins explosif et décomplexé, qui pourrait bien, à lui seul, justifier chez certains l’achat de la console de Nintendo. Ces derniers pourront au passage bénéficier d’une ludothèque assez fournie désormais avec notamment Mario Kart 8, Donkey Kong Tropical Freeze, Mario 3D World, Pikmin 3, Zelda : the Wind Waker HD… tous aussi excellents les uns que les autres dans leur style respectif, pour ne citer que des jeux exclusifs à la console.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here