Une légende (de plus) sur Nintendo 3DS

Saga mythique du genre jRPG depuis plusieurs décennies maintenant, Dragon Quest est de retour sur la 3DS de Nintendo, pour un Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde totalement inédit (pour la très grande majorité des joueurs français), puisqu’il s’agit ici d’un remake de l’opus PSOne de l’époque. Evidemment, qui dit remake, dit graphismes remaniés et c’est bien le cas ici, avec un titre complètement revu et corrigé, tout en préservant la patte caractéristique de la saga Dragon Quest, celle d’un certain Akira Toriyama.

dq-vii-jaquette

Autant vous prévenir, ce Dragon Quest VII nécessitera de longues, très longues sessions de jeu pour être totalement maîtrisé d’une part (sur le fond et la forme), mais aussi pour voir le fin mot de l’aventure. Il s’agit en effet du plus long épisode de la saga, et rares sont les joueurs à avoir bouclé le jeu en moins de cent heures. Dans cet opus, on incarne un jeune fils de pêcheur, qui va rapidement se retrouver empêtré dans une histoire de faille temporelle avec son ami le prince Killyan et la jeune Maribel.

Evidemment, le scénario s’étoffera considérablement au fil de l’aventure, et il faudra savoir apprécier le rythme assez étonnant de cet opus, avec un découpage (non avoué) en différents chapitres. Avec une centaine d’heures de jeu au compteur, on devine rapidement que ce Dragon Quest VII ne sera pas un modèle de dynamisme, et il faudra donc également accepter ces très longues séquences de dialogues parfois, ainsi que des phases d’aller/retour qui peuvent finir par agacer. A titre d’exemple, ne comptez pas participer à votre premier combat avant (au moins) deux heures de jeu.

3ds_dragonquest7_18

Page suivante : des combats « old school »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here