Le Microsoft Wireless quoi ?

Présenté officiellement en septembre 2014, le petit boitier Wireless Display Adapter de Microsoft est désormais disponible en boutiques, contre la somme de 69,99 euros. Un prix qui place le dernier joujou de Microsoft un bon cran au-dessus du Chromecast de Google, proposé à « seulement » 35 euros. Rappelons en effet que le Wireless Display Adapter de Microsoft reprend la formule déjà employée par Google, à savoir une clé HDMI, mais qui fait ici appel à la technologie Miracast, pour permettre à l’utilisateur de dupliquer l’écran d’un terminal sur une TV HD ou même un vidéoprojecteur, le tout sans le moindre câble, et en qualité Full HD of course !

Microsoft-Display-3

Côté design, le Wireless Display Adapter de Microsoft s’apparente à un simple connecteur HDMI, relié à un câble USB d’une dizaine de centimètres. Si le premier (à relier sur la TV HD) va permettre d’afficher le signal vidéo, le second (à relier également sur la TV HD si possible) va quant à lui permettre d’alimenter le boitier. Au premier coup d’oeil, on retrouve quelques similitudes avec le dongle WiFi vendu jadis sur la Xbox 360 Fat.

Wireless Adapter taille

Rappelons que la technologie Miracast, embarquée par le dongle de Microsoft, est disponible depuis déjà 3 ans, et certains téléviseurs l’intègrent nativement. Evidemment, le gros point fort du Wireless Display Adapter, c’est avant tout son format compact, qui va permettre de le transporter aisément où on le souhaite, et de diffuser du contenu vers une TV HD ou un vidéoprojecteur sans avoir recours à une connexion web locale, contrairement au Chromecast. En effet, la technologie Miracast se charge directement d’établir une connexion WiFi entre deux appareils (en mode Ad-Hoc donc).

Microsoft-Display-2
Le Wireless Display Adapter est livré avec un mini-câble HDMI au cas où

Une fois le Wireless Display Adapter relié en HDMI à une source de diffusion, il suffit de lui associer un terminal compatible, à savoir une tablette, un smartphone ou un PC équipé d’une connexion WiFi et d’un OS Windows 8 ou 8.1 (le système est également compatible Windows 7 et Vista, mais pas de manière native). Pas de panique pour les utilisateurs Android, qui pourront eux aussi utiliser Miracast via le Wireless Display Adapter, à condition toutefois de disposer d’un terminal sous Android 4.4 ou d’une version supérieure.

Microsoft-Display-1
Un port HDMI pour l’image, un port USB pour l’alimentation, et le Wireless Display Adapter de Microsoft est prêt à l’emploi

Dans la pratique, le Wireless Display Adapter de Microsoft assure le job, et permet sans problème de dupliquer l’écran de son smartphone sur son téléviseur HD, ou d’employer ce dernier comme un second écran. A noter toutefois quelques incompatibilités étonnantes parfois, avec l’impossibilité de faire communiquer l’accessoire de Microsoft avec un Samsung Galaxy S5 ou un Sony Xperia Z3 Compact (souci HDCP, qui devrait être réglé lors de la migration de la gamme Sony vers Android 5.0)… Rappelons que le système Miracast fonctionne directement via WiFi, et qu’il n’est donc pas nécessaire de bénéficier de la moindre connexion réseau. Pour schématiser, le Wireless Display Adapter fonctionne finalement comme un câble HDMI…mais sans fil.

[youtube id= »AaWRJtn7zFc » width= »620″ height= »360″]

Le dispositif de Microsoft s’avère particulièrement pratique lorsqu’il s’agit de projeter des photos ou des vidéos sur un écran tiers. L’outil est également parfait pour être relié sur un vidéoprojecteur pour assurer une réunion par exemple. Les gamers pourront également streamer leurs jeux favoris sur grand écran, même s’il ne s’agit pas ici de la raison première de ce Wireless Display Adapter. La duplication d’écran fonctionne sans souci, toutefois on note une petite demi-seconde de latence entre l’affichage sur le terminal mobile et celui sur grand écran. De notre côté, on a également été victime de quelques saccades lors d’un simple visionnage de vidéo Youtube à partir d’un Huawei G7, à quelques mètres seulement du Wireless Display Adapter. En mode « boulot », soit pour afficher une présentation Powerpoint, travailler sur un document ou afficher un diaporama, aucun souci à signaler.

Verdict

Le Microsoft Wireless Display Adapter est un dongle Miracast à vocation nomade, et dont l’installation et la configuration sont d’une simplicité enfantine. Inutile de configurer le moindre réseau, le terminal (PC, smartphone, tablette…) communique directement avec le dongle. On pestera simplement parfois face à quelques incompatibilités inattendues avec certains terminaux (Samsung et Sony notamment…), et une légère latence en fonction des contenus diffusés. On peut également s’interroger sur le tarif appliqué en France par Microsoft, puisque le dongle est proposé chez nous à 69,99 euros, contre 59,99 dollars outre-Atlantique, mais cela est un autre débat.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here