Nous avons pu tester le tout nouveau Honor 10, le dernier-né de la filiale de Huawei, qui dispose notamment d’un design premium (avec encoche) mais aussi d’une section photo boostée à l’IA. Notre verdict.

Le Honor 10 à l’épreuve du test

C’est à Londres, il y a maintenant quelques jours, que le groupe Honor a officialisé son tout nouveau smartphone : le Honor 10. Un smartphone qui promet à la fois un design haut de gamme, mais également une expérience utilisateur digne des plus grands. Pour cela, Honor a choisi de soigné la forme de son nouveau smartphone, mais également de peaufiner ses fonctionnalités.

Ainsi, après un Honor 9 réussi, mais pas forcément très novateur, le Honor 10 emboîte le pas des flagships actuels, sans pour autant venir se placer tout en haut de la pyramide. En effet, lancé au tarif de 399 euros, ce nouvel Honor 10 est une offre intermédiaire dans la gamme, qui vient se placer en-dessous du Honor View 10, mais un cran au-dessus du Honor 7X lancé en fin d’année dernière. Bref, un smartphone qui titille forcément la curiosité de chacun, ce dernier adoptant notamment un tout nouveau look.

Le Honor 10 dispose d’une encoche en haut de l’écran, « comme les grands »

En effet, pour la première fois dans la gamme Honor, le Honor 10 adopte la fameuse encoche, démocratisée par l’iPhone X en fin d’année 2017. Une encoche plus compacte toutefois, qui réunit malgré tout le capteur frontal (de 24 mégapixels !), le haut-parleur et le capteur de proximité. Un Honor 10 qui joue une nouvelle fois la carte de la couleur, avec un coloris Phantom Blue très aguicheur, avec un effet Aurora très réussi. La conception de l’appareil est très réussie (à défaut d’être innovante) et offre une excellente préhension, malgré un écran de 5,8″ tout de même.

A noter que malgré son écran 18:9, le Honor 10 conserve un capteur d’empreintes en façade, contrairement au récent OnePlus 6 pour ne citer que lui. Un capteur nouvelle génération qui plus est, simplement représenté par des pointillé sur l’écran pour définir la zone en question. A l’usage, ce dernier s’avère très réactif, mais nous avons toutefois constaté quelques petits ratés parfois. Bref, au premier coup d’oeil, difficile de ne pas tomber sous le charme de cet Honor 10, avec son festival de couleurs, mais aussi son design général très agréable, avec une nette évolution par rapport au Honor 9.

test Honor 10
Malgré de belles promesses, la fameuse « IA Camera » n’apporte rien de vraiment révolutionnaire

Une fois sous tension, le Honor 10 permet enfin de manipuler l’interface EMUI 8.1, basée sous Android 8.1. Pas d’écran OLED ici, mais une bonne vieille dalle de type IPS Full HD qui fait le job, avec une jolie colorimétrie et une réponse tactile absolument impeccable. A noter qu’à l’instar de son cousin Huawei P20, cet Honor 10 permet de masquer l’encoche en haut de l’écran par un simple passage dans les options. Pratique. Rapidement, on apprécie cette interface très fluide, très naturelle, avec quelques applications/jeux superflus toutefois, mais que l’on peut rapidement supprimer.

test Honor 10

Sous le capot, le Honor 10 est animé par un processeur Kirin 970 couplé à 4 Go de RAM, sans oublier une mémoire interne de 64 ou 128 Go. Une architecture haut de gamme donc, qui permet sans le moindre souci de faire tourner Android sans le moindre accro, mais également les jeux du PlayStore. Ajoutez à cela un smartphone qui reste relativement insensible à la chauffe, contrairement au Honor 9, pas très à l’aise sur ce point.

Côté photo, le Honor 10 promet beaucoup, notamment grâce à sa fonction « IA ». Une intelligence artificielle largement mise en avant par le constructeur, dont la mention se retrouve jusqu’au dos du smartphone, à côté du double capteur photo composé de deux modules de 24 et 16 mégapixels. Une section photo dopée à l’IA donc, avec un mode chargé de sublimer le rendu des clichés, en reconnaissant notamment les séquences, pour appliquer automatiquement les paramètres optimaux en fonction du contexte. Sur le papier, cette IA semble prometteuse, mais on s’aperçoit rapidement que cette dernière a finalement tendance à dénaturer les photos, en saturant les couleurs, et en faisant sauter parfois quelques détails. Dommage.

test Honor 10
Le Honor 10 à gauche, à côté du nouveau OnePlus 6. A noter que les deux smartphones sont fournis avec une protection d’écran préinstallée.

En mode Standard, le double capteur photo du Honor 10 propose un rendu photo très correct, notamment en pleine journée. L’utilisateur n’a ainsi aucun mal à réaliser d’excellents clichés, très propres, très riches en couleurs. Côté vidéo, on peut paramétrer l’ensemble en Full HD 60 fps ou bien grimper jusqu’à la résolution 4K, mais à seulement 30 fps ici. A noter toutefois que l’autofocus a la fâcheuse tendance à vouloir faire son office parfois en plein milieu d’une vidéo, sans raison apparente, ce qui occasionne forcément quelques flous disgracieux. Etonnant… Le capteur 24 mégapixels en façade réalise lui aussi de très bons selfies, même si on remarque rapidement des visages un peu trop lissés. Comme toujours, l’application photo est très agréable à utiliser, et bourrée d’options à tester pour réaliser quelques effets parfois très réussis. Un très bon point.

Côté utilisation, le Honor 10 est un très bon compromis pour qui souhaite profiter d’un large écran, sans pour autant tenir entre ses mains une mini-tablette. Le format est certes relativement large, mais il est possible de manier ce Honor 10 assez aisément, y compris avec des petites mains. L’interface est évidemment ultra-personnalisable, et en plus du lecteur d’empreintes, on pourra profiter d’un système de déverrouillage par reconnaissance faciale. Là encore, si le système est fiable globalement, notre test a mis en lumière quelques petits ratés, là où un OnePlus 6 (encore lui !) s’avère assez impressionnant de vélocité/justesse.

test Honor 10
Le capteur d’empreintes nouvelle génération du Honor 10

Evidemment, la section Téléphonie est absolument impeccable, tant au niveau de l’ergonomie que de la qualité des communications. L’accroche réseau est elle aussi excellente et le Honor 10 est un excellent smartphone à utiliser quotidiennement pour qui recherche un smartphone à la fois très beau à regarder (un facteur important pour certains), mais également très confortable à utiliser. A noter également que l’on retrouve dans la boite une petite coque de protection très pratique, ainsi qu’un film protecteur directement apposé sur l’écran. Top !

On aime

  • Le look général, vraiment très réussi
  • La prise en mains impeccable
  • Les performances globales
  • L’écran, très propre et réactif
  • Excellente autonomie
  • Le lecteur d’empreintes à l’avant
  • Le prix
  • Film protecteur et housse de protection fournis

On aime moins

  • La fameuse IA qui n’apporte rien de fou
  • Quelques ratés au niveau du lecteur d’empreintes

Notre verdict concernant ce Honor 10

Au final, cet Honor 10 est une véritable réussite, avec un terminal très réussi en terme de look, notamment en finition Phantom Blue, mais qui se distingue également par ses performances, dignes des plus grands. On apprécie également la large surface d’affichage, la qualité générale de l’écran et l’encoche (que l’on peut masquer de manière logicielle néanmoins). On regrette simplement une section photo dont l’IA, pourtant vantée par Honor, n’apporte pas grand chose, ainsi que quelques petites imprécisions relevées du côté du lecteur d’empreintes et de la reconnaissance faciale. Bref, un excellent smartphone, à la fois (très) beau, performant et très agréable à utiliser au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here