Mario Kart 8 à la rescousse !

Fermement attendu par possesseurs de Wii U, Mario Kart 8 est enfin disponible sur la dernière console de salon de Nintendo. Un jeu qui constituait une double attente d’une part du côté des fans, avides de retrouver leur jeu de course multijoueur favori, et d’autre part pour Nintendo, qui comptait bien sur Mario Kart 8 pour booster les ventes de sa console. Après un week-end d’exploitation, Nintendo annonçait déjà avoir dépassé le cap du million de ventes. Nintendo est rassuré, mais Mario Kart 8 tient-il pour autant toutes ses promesses ? Verdict.

Mario Kart 8 jaquette

Débutée sur Super Nintendo, la saga Mario Kart est une série abonnée au succès, notamment avec les volets Wii et DS, particulièrement appréciés. Ce 8ème épisode se devait donc de conserver la même aura que ses prédécesseurs, avec pour la première fois dans la série, un tout nouvel affichage en Full HD 1080p, le tout, à une cadence de 60 images/seconde. A ce niveau-là, ce Mario Kart 8 est une vraie réussite visuelle, avec des circuits bien pensés, bien réalisés, blindés de petits détails en tout genre.

Du Mario Kart  à l’ancienne, mais en HD

Sur la piste, on retrouve évidemment tout le charme de Mario Kart, avec la possibilité d’incarner de nombreux héros de la franchise, et un système de karts personnalisables déjà étrenné dans l’opus précédent. Ce Mario Kart 8 permet non seulement de se tirer la bourre sur l’asphalte, mais aussi dans les airs, sous l’eau et via un système anti-gravitationnel. Voilà qui permet quelques jolies passes d’armes, avec la possibilité désormais de « rouler » contre un mur, ou la tête à l’envers. Sympa !

Mario Kart 8 Peach

Oui, dans Mario Kart 8, il y a aussi des motos

Le système de jeu reste évidemment le même, et il s’agit une nouvelle fois de tailler la route jusqu’au drapeau à damiers, tout en évitant les projectiles et autres pièges envoyés par les adversaires. Les carapaces vertes, rouges et bleues sont toujours de la fête, tout comme les peaux de bananes, les fameuses pièces (qui favorisent la vitesse du kart) ou encore les champignons. De nouveaux items sont également de la fête, comme le boomerang par exemple. En solo, le jeu peut se boucler en quelques heures seulement, et on regrettera simplement une impression de vitesse un peu absente couplée à une difficulté un peu faible pour les joueurs un tant soit peu expérimentés.

Mario Kart 8 Yoshi

Côté gameplay, l’ensemble répond évidemment au doigt et à l’oeil, avec une multitude de façon de jouer : au GamePad bien sûr, mais aussi au Controller Pro ou à la Wiimote. En ce qui concerne le contenu, ce Mario Kart 8 propose différents championnats à remporter, à travers 3 catégories de kart. Pas moins de 32 circuits sont de la fête, à savoir 16 inédits et 16 tirés d’opus précédents, mais joliment remodelés. Le jeu offre diverses options de jeu en multijoueur, à savoir l’indispensable mode local (permettant à 4 joueurs de s’éclater sur un même écran), ainsi qu’un mode en ligne. Les plus observateurs observeront rapidement un frame rate réduit à 30 images/seconde à partir de 3 joueurs, mais qu’importe, le fun est là.

On aime :

  • L’affichage Full HD 1080p en 60 images/seconde
  • Le côté coloré et fun du jeu
  • Des courses mieux équilibrées
  • Un jeu ultra-convivial
  • Des courses sur piste, dans les airs, dans l’eau et en mode anti-gravité

On aime moins :

  • Le côté trop facile
  • Une IA qui manque de finesse
  • Un contenu solo un peu chiche…

Notre verdict

Sans surprise, Mario Kart 8 transpire le fun et la convivialité. Sa nouvelle robe Full HD fait plaisir aux yeux, les courses sont très disputées (surtout en 150 cc) et pleines de rebondissements, même si on regrettera un léger manque de vitesse et une difficulté globale un peu trop faible. Aucun dérapage incontrôlé en multijoueur en revanche, les parties en local sont toujours aussi démentes. Du tout bon pour la Wii U donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here