Test Street Fighter 5 PS4, retour gagnant ?

Test Street Fighter 5 PS4, retour gagnant ?

Notre avis complet concernant Street Fighter V, le tout nouvel opus de l’indémodable saga made in Capcom.

Publié le 7 mars 2016 - 12:00 par Stéphane Ficca

Street Fighter 5 en moyenne forme

Après diverses apparitions publiques plutôt convaincantes ces derniers mois, le tant attendu Street Fighter 5 est enfin disponible en boutiques. Un nouvel opus disponible uniquement sur PlayStation 4 et sur PC, Capcom ayant décidé de faire l’impasse sur la Xbox One de Microsoft. Un opus décrié avant même sa sortie pour son modèle économique, puisque Capcom proposera au fil des mois des mises à jour régulières (gratuites et payantes) visant à enrichir toujours un peu plus l’expérience du joueur. Pourquoi pas.

SF5 bis

Publicité

Street Fighter 5 est donc arrivé dans toutes les bonnes boutiques, et le jeu de Capcom permet bien sûr de retrouver les héros fétiches de son enfance. Rappelons que la saga a connu la gloire il y a une bonne vingtaine d’années maintenant, grâce à Street Fighter 2 sur Super Nintendo. Pour cette édition 2016, Capcom a décidé de conserver le look atypique initié avec Street Fighter 4. Une excellente chose lorsque l’on connait le succès du précédent opus. Toutefois, après quelques minutes de jeu à peine sur ce Street Fighter 5, on commence étonnamment à tourner en rond…

SF5 bis2

En effet, dans le cadre de sa volonté de proposer constamment des mises à jour, Capcom a décidé de sortir ce Street Fighter 5 dénué de certains modes de jeu, pourtant bien présent dans l’interface de départ. Boutique et Défis sont ainsi inaccessibles pour encore encore quelques semaines. Le menu de départ (particulièrement austère au demeurant…) permet ainsi au joueur solo de parfaire ses techniques dans le mode Entrainement, ou bien de découvrir quelques bribes de scénario pour chacun des 16 personnages via le mode dédié. Ce dernier permettra de prendre part à 2 ou 3 combats de seulement 1 round, le tout avec un mode de difficulté visiblement réglé sur Super Easy. Et malheureusement, pour le joueur solo, c’est à peu près tout, si ce n’est la présence d’un mode Survie, permettant d’enchaîner des dizaines de combats peu exaltants (d’un round toujours), avec la possibilité de bénéficier de quelques bonus entre les combats. Pas de mode Arcade donc, ni même d’un éventuel mode Exhibition…. Etonnant.

SF5

Le joueur doté d’une connexion Internet et d’un abonnement PS Plus (sur PS4) pourra de son côté se lancer à l’assaut du mode online, et affronter des joueurs du monde entier via des matchs classés, ou des matchs amicaux. De cette manière, on pourra faire évoluer son blason, et glaner de nouveaux titres, voire même évoluer dans des divisions supérieures pour les meilleurs. Un mode online plutôt solide à l’heure actuelle, malgré quelques ratés au démarrage, mais on regrette encore et toujours le phénomène de « rage quit« , qui n’est pas puni ici. Dommage.

Au catalogue, ce Street Fighter 5 reprend quelques personnages emblématiques de la saga, mais propose également quelques nouvelles têtes comme le très bon Rashid. Les habitués seront ravis de retrouver Ken et Ryu bien sûr, mais aussi Bison, Vega, Chun-Li, Cammy ou encore Zangief. Dommage de ne pas avoir « pensé » à intégrer Guile, Balrog ou encore le très apprécié Sagat… Vous les sentez venir les DLC ?

Esthétiquement, ce Street Fighter 5 reprend le look visuel de l’opus précédent comme dit plus haut, et l’ensemble est plutôt agréable à l’oeil, même si le saut de génération laissait tout de même augurer davantage d’effets visuels, et surtout des décors autrement plus travaillés. On peste également face à quelques petits bugs de collision ça et là, qui font toujours un peu tâche… De son côté, l’interface semble également assez lourde à l’heure actuelle, et les chargements sont un peu longuets. Espérons que les mises à jour à venir permettront également d’affûter cet aspect. Enfin côté gameplay, heureusement ce Street Fighter 5 s’avère aussi nerveux et précis qu’escompté. Outre les attaques de base, le jeu regorge de possibilités à dompter, avec le Critical Assault bien sûr, mais aussi une jauge V à utiliser à bon escient, sans oublier les attaques EX. Ouf !

Notre verdict

On ne vas pas se mentir, ce Street Fighter 5 est un peu décevant. Certes, on retrouve toute la fougue et le plaisir de jeu d’un « bon Street Fighter », mais les nombreux petits défauts et surtout certaines absences finissent par ternir l’expérience. Selon le planning Capcom, ce Street Fighter 5 devrait être dans une forme optimale dans quelques mois. Les plus impatients sont déjà dessus depuis des semaines, les autres peuvent sagement attendre pour bénéficier d’une expérience autrement plus aboutie d’ici cet été probablement.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *