Test Until Dawn, ça va trancher chérie sur Playstation 4

Test Until Dawn, ça va trancher chérie sur Playstation 4

Notre test de l’exclusivité Playstation 4 Until Dawn, un jeu inspiré des « slasher movies » qui risque de vous donner de nombreuses sueurs froides.

Publié le 1 septembre 2015 - 11:50 par Stéphane Ficca

Promenons-nous dans les bois…

Au départ prévu sur Playstation 3 pour être joué intégralement au fameux PS Move de l’époque, Until Dawn s’était montré pour la première fois en 2012 au salon Gamescom, avant de finalement être porté sur Playstation 4. Disponible depuis quelques jours en boutiques, le jeu (exclusif à la console de Sony) promet de faire hurler de terreur les joueurs qui oseront prendre la manette. Avec un développement un peu chaotique et une communication somme toute assez timide de la part de Sony, c’est avec un peu d’effroi que l’on insère la galette d’Until Dawn dans notre console.

Until Dawn 1

Publicité

Until Dawn nous place donc dans la peau de différents personnages, à savoir une bande de 8 jeunes gaillards, qui ont décidé de se réunir dans un chalet au sommet d’une montagne canadienne, en mémoire de deux de leurs amies, deux soeurs, disparues un an auparavant à ce même endroit. Evidemment, cette petite réunion va rapidement virer au drame, avec la présence d’un dangereux psychopathe… Inspiré des célèbres « slasher movies » (comme Scream, Souviens-toi l’été dernier ou encore Saw…), Until Dawn assume complètement son scénario un peu simplet (de prime abord), mais rapidement, les évènements vont faire que le joueur se retrouve littéralement scotché à sa manette.

Until Dawn 5

En effet, malgré un début un peu poussif, Until Dawn parvient rapidement à happer le joueur dans son univers, grâce à une mise en scène magistrale, et un panel de personnages auxquels on finit par s’attacher, et avec lesquels la moindre action, le moindre choix, pourra avoir des conséquences désastreuses. En effet, à la manière d’un « Livre dont vous êtes le Héros« , Until Dawn demandera au joueur de faire différents choix durant l’aventure, qui influeront directement sur la suite des évènements… le fameux « effet papillon ».

Until Dawn 4

Techniquement, le jeu bénéficie d’une réalisation à couper le souffle, si on excepte les quelques chutes de frame rate parfois. La modélisation des visages est absolument sublime, les effets d’éclairage sont impeccables, les univers sont variés, les bruitages flippants à souhait, sans oublier des angles de caméra fixes qui donnent constamment cette (horrible) impression d’être constamment épié. Un régal !

Until Dawn 3

Côté gameplay, on se retrouve donc face à une aventure interactive semblable à Heavy Rain ou Beyond Two Souls, avec de nombreux QTE à réaliser lors des phases d’action, et les fameux « choix » qui décideront du destin de vos personnages. Le jeu met parfaitement à profit toutes les possibilités offertes par la manette Dual Shock 4, que ce soit au niveau des fonctions gyroscopiques, de la LED lumineuse ou encore du pavé tactile. Petit bonus : une caméra Playstation peut également être branchée pour capturer vos plus beaux sursauts… et il y en aura plus d’un soyez en surs.

Until Dawn 2

Côté durée de vie, si l’aventure se boucle en 8/10 heures, on a immédiatement envie de reprendre tel ou tel chapitre (voire l’aventure complète) pour modifier telle ou telle action et en voir les conséquences. Idem, on essaiera de retrouver les nombreux éléments bonus disséminés çà et là pour en savoir davantage sur ce mystérieux chalet.

Notre verdict

Sans crier gare, Until Dawn s’impose comme une véritable référence sur Playstation 4. Certes, ceux qui sont issus de « l’école du gameplay » seront sans doute frustrés par le côté spectateur du jeu, mais le jeu offre une aventure palpitante de bout en bout, et permet de ressentir des émotions rarement atteintes. Après un Bloodborne exceptionnel et un The Order 1886 d’une rare beauté (mais trop court), Until Dawn permet aux joueurs PS4 de vivre une aventure horrifique juste extraordinaire. Une excellente surprise donc, et sans conteste l’une des expériences interactives la plus gore et la plus réussie à ce jour. Quelle tuerie !



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *