Test Until Dawn Rush of Blood, le grand frisson façon PlayStation VR

Test Until Dawn Rush of Blood, le grand frisson façon PlayStation VR

Notre essai complet de Rush of Blood, le spin-off 100% PlayStation VR de Until Dawn.

Publié le 14 octobre 2016 - 14:14 par Stéphane Ficca

Le manège en chantier

Pour son lancement, le PlayStation VR peut compter sur quelques poids lourds du jeu vidéo, à commencer par DriveClub VR et Batman VR, tous deux exclusifs au tout nouveau système de Sony. Les amateurs de grands frissons ne sont évidemment pas oublier, avec (entre autres) ce Rush of Blood, la déclinaison PS VR de l’excellent Until Dawn, paru il y a quelques mois sur la PlayStation 4.

rush-of-blood-test

Publicité

Attention toutefois, il ne s’agit pas ici de retrouver une adaptation VR de ce même Until Dawn, puisque Rush of Blood propose un contenu 100% inédit, dont les évènements et personnages sont basés sur Until Dawn. Dans les faits, il s’agit ici d’un jeu de type « rail shooter », avec un joueur coincé dans le petit wagon d’un train fantôme particulièrement glauque, et qui va devoir tenter de survivre à divers pièges et ennemis, PS Move à la main.

En effet, bien que jouable à la Dual Shock 4, ce Rush of Blood ne se savoure à 100% que via les PS Move de Sony. Au premier abord, et comme un DriveClub VR pour ne citer que lui, le jeu affiche des graphismes un peu limités, avec notamment un aliasing assez visible. Toutefois, il suffit de quelques secondes à peine pour que l’ambiance et l’immersion prennent définitivement le pas sur cet aspect technique.

rush-of-blood

A partir de là, on profiter d’une ambiance malsaine à souhait, avec un rythme plutôt soutenu (rail shooter oblige), et un jeu qui alterne des phases de tir pures, mais aussi quelques jolis scare jumps, sans oublier des phases de type roller coaster, qui mettront votre vertige à l’épreuve, mais aussi vos réflexes, car il s’agira souvent d’esquiver les obstacles à l’écran, en se baissant ou en se penchant à droite/gauche. L’ensemble fonctionne absolument à merveille et c’est avec un vrai plaisir (saupoudré d’une petite dose d’angoisse quand même) que l’on parcourt les différents niveaux du jeu, tous ponctués par un boss souvent bien retors.

rush-of-blood-pig

Côté durée de vie, le jeu se boucle en à peine 2 ou 3 heures, mais on revient néanmoins avec plaisir dans certains niveaux pour tenter d’améliorer son score, et mettre la main sur les différents bonus à collecter. A l’instar d’un Batman VR, on ne peut que saluer l’initiative de SuperMassive Games d’avoir su revisiter son Until Dawn, avec cette déclinaison Rush of Blood taillée sur mesure pour le PlayStation VR, et qui fait clairement partie des jeux à considérer lors de l’achat du casque made in Sony.

Notre Verdict

Affiché à seulement 20 euros, Until Dawn : Rush of Blood constitue une excellente expérience pour qui recherche de quoi s’amuser efficacement avec son PlayStation VR fraîchement acquis. Certes, la section graphismes n’est pas au top, mais l’ambiance est à la fois fun et suffocante (« suffuncante » donc ?), et le gameplay s’avère particulièrement précis aux PS Move. Bref, une excellente expérience, particulièrement sadique par moments.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *