La laine fraîche !

Initiée sur Super Nintendo en 1995 avec le sensationnel Super Mario World 2 : Yoshi’s Island, la saga « Yoshi » n’a depuis jamais réellement su convaincre son audience. Ainsi, après un Yoshi’s Story discutable sur Nintendo 64, un Yoshi’s Island DS relativement moyen au final il y a quelques années ou encore un New Yoshi’s Island encore plus discutable sur Nintendo 3DS il y a quelques mois, les fans de la saga n’ont pas vraiment été gâtés, et nombreux sont ceux qui jouent encore à l’opus Super Nintendo. 20 ans plus tard, la saga Yoshi est de retour avec cet opus Wooly World sur Wii U. Développé par la même équipe responsable du très bon Kirby Au Fil de l’Aventure sur Wii, ce Yoshi’s Wooly World semble enfin avoir les cartes en main pour constituer LE retour tant attendu de Yoshi au premier plan.

Yoshi Wooly World Logo

Après un (long) chargement, le jeu affiche immédiatement la couleur… ou plutôt les couleurs. En effet, Yoshi’s Wooly World bénéficie d’un style visuel pour le moins étonnant, puisque tout est réalisé à base de laine. Le rendu est d’ailleurs assez épatant visuellement, et l’univers affiche une finition particulièrement soignée, si bien que l’on s’étonne même de retrouver les fameux défauts de la laine, créées par l’électricité statique. L’ensemble tourne évidemment en Full HD, et tout est d’une netteté assez impressionnante. Un visuel si réussi, qu’il donnerait presque envie de se gratter…

Yoshi Wii U

Yoshi Wii U 4

Côté gameplay, on retrouve ce qui fait le charme de Yoshi, à savoir une jouabilité 2D « à l’ancienne », avec la possibilité de gober les ennemis, de les transformer en pelotes de laine, d’effectuer une attaque rodée pour casser des éléments, ou encore de planer quelques secondes pour atteindre une bordure surélevée. Des pelotes de laine (qui remplacent les oeufs des précédents opus) que l’on utilisera pour éliminer les ennemis, mais transformer certains éléments du décor ou encore récupérer des éléments. En effet, les amateurs de ratissage de bonus seront ravis d’apprendre que finir un niveau à 100% relève de l’exploit puisqu’il faut obtenir les 5 fleurs cachées, les 20 tampons cachés, les 5 pelotes bonus et arriver au bout du niveau avec tous ses points de vie. La bonne nouvelle c’est que ce Yoshi’s Wooly World ne se repose pas uniquement sur son style visuel, et ce dernier lui permet d’offrir quelques phases de gameplay particulièrement bien senties.

Yoshi Wii U 3

Aucun souci à signaler côté gameplay, ce Yoshi Wii U répond au doigt et à l’oeil. On regrettera toutefois des environnements un peu trop statiques, manquant un peu de vie, contrairement à l’opus Super NES, bourré d’un charme fou encore aujourd’hui, qui fait finalement un peu défaut à cet opus Wii U. A noter que l’intégralité du jeu peut s’effectuer en compagnie d’un ami en local, et les deux joueurs pourront s’entraider pour atteindre les nombreux bonus disséminés dans les niveaux. Attention toutefois à ne pas trop se gêner, il arrive souvent de gober accidentellement son compagnon, ou le faire tomber dans un trou en le poussant ou avec une pelote de laine…

Yoshi Wii U 2

Côté durée de vie, Yoshi’s Wooly World compte un peu moins d’une cinquantaine de niveaux, et il faudra un peu moins de 8 heures pour boucler l’ensemble lors d’un premier run. Bien sûr, les acharnés du scoring passeront quelques heures supplémentaires à récupérer tous les bonus, permettant d’accéder à des niveaux cachés.

Notre verdict

Bien qu’il manque un peu de charme (contrairement à l’opus originel sur Super Nintendo), ce Yoshi’s Wooly World est une très bonne expérience sur Wii U, pour qui recherche un jeu de plateforme bon esprit, simple d’accès et visuellement aussi original que réussi. Certes, l’ensemble ne transpire pas l’originalité, certains niveaux sont un peu longuets et les décors manquent un peu de « vie », mais l’aventure se boucle néanmoins avec (grand) plaisir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here