Canon EOS 40D vs Nikon D300

Canon EOS 40D vs Nikon D300

En 2007/2008, la star Canon des amateurs s’appelle EOS 40D, chez Nikon elle porte le nom de D300. Ces deux boîtiers sont liés, depuis leur annonce à quelques heures d’intervalles fin Août 2007. Très complets, ces deux reflex numériques intègrent tous deux pour la première fois de nombreuses technologies innovantes comme la protection du capteur contre les poussières, le codage 14 bits ou encore de beaux écran 3″. Bizarrement, il y a plus de choses qu rapprochent ces deux boîtiers que d’éléments qui les différencient réellement. Faisons le tour de ces étranges ressemblances des Canon EOS 40D vs Nikon D300 et pointons ce qui peut bien les distinguer.

Publié le 4 septembre 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Nikon vient au CMOS
Le capteur demeure encore le coeur d’un appareil numérique. Sur le Canon, sans surprise, comme le veut la tradition maison, c’est un CMOS (et non un CCD) de 10 mégapixels. La résolution peut être une petite surprise, mais on peut penser que Canon ne voulait pas que son reflex « prosumer » fasse trop d’ombre à son reflex F1 : l’EOS 1D Mark III avec ses 10 mégapixels. Surprise chez Nikon : le CMOS fait son apparition et la recette vantée auparavant, le CCD, n’est plus au programme. Voilà nos deux reflex stars équipés en CMOS. Le D300 passe sa résolution à 12 mégapixels cependant. Canon conserve la maîtrise de la fabrication de ses propres capteurs.

2 bêtes de course
La cadence de prise de vue, processeurs rapides aidant progresse sur ce segment : 6,5 i/s pour le Canon EOS 40D et 6 i/s pour le Nikon D300. Si le D40 offre une extraordinaire capacité en termes de buffer : 75 photos en JPEG consécutives et 17 en RAW, le Nikon D300, lui, peut booster encore plus avec la poignée grip optionnelle MB-10 qui lance le D300 à 8 i/s.

Systèmes autofocus
L’autofocus est un grand savoir faire de Canon. Comme sur l’EOS 5D, le 40D reprend une batterie de capteurs en croix, 9 ici, assistés par 8 collimateurs secondaires. Nikon semble aller plus loin en reprenant un module dérivé du reflex pro Nikon D3 : le module Multi-CAM 3500Dx. Nikon associe l’autofocus et la mesure matricielle de l’exposition pour reconnaître la scène cadrée et adapter la mise au point. De plus, Nikon prend, si le système est vraiment performant, une grande longueur d’avance sur Canon du point de vue de l’autofocus avec un total de 51 points dont 15 en croix, plus sensibles et précis.

Des écrans agrandis mais forte résolution du D300
Aussi bien le Nikon D300 que le Canon EOS 40D passent leur écran sur une diagonale de 3″ ce qui va améliorer le confort de visualisation sur ces deux jolies bêtes. Mais, comme on le dit souvent, la diagonale est une chose, la résolution en est une autre. Nikon nous surprend avec un écran extrêmement précis, de plus de 900 000 pixels soit le triple de la concurrence et du Canon 40D avec ses 230 000 pixels, valeur déjà honorable.

Visée par l’écran mais en conservant l’AF avec le Nikon D300
Ressemblance à nouveau : les deux reflex numériques experts offrent la visée directe baptisée « Live View » par Olympus pionnier en la matière. Une différence de taille sépare le 40D du D300 toutefois : le Nikon conserve ses capacités autofocus en visée via l’écran quand le Canon perd l’AF dans ce mode. Il aura coûté au Nikon un autre système AF par détection de contraste (plutôt que par détection de phase sur la visée reflex), tout comme Panasonic sur le L10, dernier reflex fraîchement annoncé.

Une sensibilité plus complète sur le Canon 40D
Du point de vue de la sensibilité, les deux reflex annoncent un maxi de 3200 ISO. Par contre, le Nikon D300 ne démarre qu’à 200 ISO quand le 40D démarre dès 100 ISO, pour une finesse optimale. Les deux boîtiers offrent une exposition HI de 6400 ISO.

Nikon vient au nettoyage du capteur
Après avoir longtemps clamé que la protection et le nettoyage intégré du capteur étaient inutiles, Nikon a ouvert les yeux et fort heureusement cédé : le Nikon D300 intègre enfin un capteur traité antiruisselement et un système de nettoyage du capteur par vibrations supersoniques. Canon a un an de savoir-faire supplémentaire en ayant implanté un système assez peu efficace sur le 400D. Canon a tiré parti de cette expérience et a remanié son système de nettoyage très complet comme nous l’avons vu apparaître sur l‘EOS 1D troisième génération. Ce système extrêmement efficace est repris ici, sur l’EOS 40D.

Codage 14 bits généralisé
Le codage 14 bits apparu sur le Canon EOS 1D mark III arrive sur le créneau expert : le Canon EOS 40D et le Nikon D300 reprennent cette bonne idée qui génère de plus jolis dégradés, plus de nuances, bref, de meilleures photos. Le Canon propose une plage dynamique étendue et un mode priorité aux tons clairs pour conserver le maximum d’information dans les hautes lumières souvent cramées avec les précédentes générations de reflex numériques.

Canon EOS 40D et Nikon D300 : Wi-Fi open
Le Wi-Fi se généralise sur nos ordinateurs, nos périphériques, nos mobiles, nos environnements de travail et de loisirs. Les APN s’y mettent aussi et Canon, tout comme Nikon, via les adaptateurs optionnels, permettent de piloter les appareils en Wi-Fi, intégrés à un réseau.

Et du côté des tarifs ?…
Si ces deux reflex se ressemblent autant par leurs caractéristiques techniques et qu’ils intègrent tous deux pour la première fois de nouvelles innovations, et ce, dans le cadre de coïncidences aussi nombreuses que troublantes, le Nikon D300, par son AF en visée directe t une mise au point à priori plus perfectionnée que le Canon EOS 40D se permet de se voir commercialisé à un prix de vente de 1749 euros TTC, soit 400 euros de plus que le Canon EOS 40D, budget qui peut intelligemment être alloué à l’achat de meilleures optiques. Le prix de vente plus élevé du Nikon ne tourne pas en faveur du D300, mais sur le marché, cela dépendra de la valeur estimée par les acheteurs potentiels des petits plus assez mineurs du Nikon et de la meilleure construction du D300, dérivé du D200, reconnu pour son excellente finition, même si sur ce point, le 40D n’a pas à rougir.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *