Prise en main du MacBook Air

Prise en main du MacBook Air

Apple a le vent en poupe et l’air de rien, nous annonce un ordinateur ultraportable qui fut présenté par Steve Jobs, dans une enveloppe !…. le MacBookAir était très attendu. Il est beau comme un Mac, léger comme une plume (une plume de 1,36 kg) et fin comme une limande. Pour arriver à un tel résultat, Apple a dû faire quelques concessions, mais le résultat est là : le MacBookAir est terriblement attirant. Par contre, il n’est peut-être pas pour tout le monde car en plus de son tarif élevé, ses limitations peuvent être un frein pour certains. Notre envoyé spécial aux USA a pu s’introduire dans un Apple center et manipuler le MacBookAir. Voici la prise en main du MacBookAir.
 

(Nous nous excusons pour la qualité des photos qui ont dû être prises  » la volée » avec un téléphone portable, par soucis de discrétion).

Publié le 13 février 2008 - 0:00 par La rédaction

LES BONS POINTS DU MACBOOK AIR
 
Commençons cette prise en main avec les bons points du MacBook Air. Nous verrons ensuite ses limitations et ceci nous mènera à la conclusion : le MacBook Air, pour qui ?
 
Publicité

Tout en finesse
Ce n’est pas un scoop, le MacBookAir est extrêmement compact, c’est même son fond de commerce. Certes, mais tant que l’on ne l’a pas vu en live, on n’a pas idée ! En effet, habitué au Vaio TX3 pourtant plus compact et plus léger, ici, malgré un écran de 13,3″ sur lequel nous reviendrons, le MacBookAir donne une réelle impression de légèreté et de compacité. C’est en fait sa finesse qui étonne. Il ne fait que 1,93 cm d’épaisseur sur sa partie la plus grosse et cela descend jusqu’à 4 mm ! On le voit sur les photos, la partie écran est extrêmement fine, un vrai papier à cigarette. La finesse du MacBook Air permettra de l’emmener partout avec soi dans son cartable.

Robuste et rigide
La finition du MacBookAir est une finition Apple : rien à redire au contraire. Le look est alu et noir comme la nouvelle ligne iMac. On est étonné par la rigidité du châssis qui donne une impression de robustesse au MacBook Air : on a trop vu d’ultraportables gondoler et craquer dans tous les sens. Là, le MacBook Air est solide, il inspire confiance. On est d’autant plus surpris par cette robustesse et cette rigidité qu’il ne pèse que 1,36 kg. Côté dimensions, il ne mesure que 32,5 x 22,7 mm soit 2 cm de plus qu’une feuille A4. Le premier contact avec le MacBookAir est bluffant.

Un bien bel écran
Autre énorme point fort du MacBook Air : son écran 13,3″. Tout d’abord, un écran 13,3″ dans un si petit corps est un exploit. Ensuite, travailler au quotidien avec un écran 13,3″ est réaliste : c’est la taille des écrans des Macbooks. Sa résolution est la même d’ailleurs : 1280 x 800 px. Format panoramique donc. Mais c’est surtout la qualité de l’affichage de cet écran à LED qui nous a frappé. Les couleurs sont vivantes, l’affichage est lumineux, nous avons été séduits. Il est vraiment très confortable. Si le MacBook Pro propose encore un écran mat ou brillant, le MacBookAir est disponible en finition brillante uniquement. C’est vraiment plus « pétillant » comme affichage.

 

Clavier confortable
Le clavier du MacBookPro, si on peut en discuter l’esthétique des touches noires, est très confortable malgré la reprise du touché « durcit » des touches des nouveaux iMac et MacBooks. Malgré cela, la frappe est confortable. Cela permet aussi de réduire l’épaisseur du total. Notons que le clavier est rétro éclairé et c’est un atout ergonomique énorme pour travailler quand la lumière manque ou carrément dans le noir.Pour travailler avec un MacbookPro, je peux vous dire combien un clavier rétroéclairé est utile !

touchpad « iphone like »
Ah, le grand touchpad du MacBook Air !Il nous a également séduits. Il détonne et paraît démesurément grand sur un si petit ordinateur. En fait, il paraît grand car? il l’est !Il est aussi grand que sur un MacBook Pro et pourtant l’appareil est bien plus petit. La grosse innovation du côté du trackpad est que l’on retrouve les astuces ergonomiques de l’iPhone où l’on peut passer d’une photo à l’autre en faisant défiler ou pincer-écarter sur une photo pour zoomer, entre autres.Le toucher du touchpad du MacBook Air est très agréable, un rien satiné.

 

iSight intégré
Une webcam iSight est intégrée au petit châssis du MacBook Air. Pour les habitués du mac, c’est devenu naturel, mais pour les autres, ce n’est toujours pas si commun que cela hélas et pourtant, pouvoir skyper en visio sans micro casque ni webcam est tellement pratique.Ce MacBookAir pourra remplacer votre téléphone mobile dans un hall d’embarquement d’aéroport US avec wifi gratuit pour discuter avec vos collègues, clients, fournisseurs, amis, avec la visio en prime. (oui, il n’y a bien qu’à Roissy CDG que le WiFi est payant, la honte sur nous, nous sommes en 2008 !)

 

Une finesse et une compacité inégalées, un écran magnifique et très confortable, un clavier pratique, un trackpad de gros portable, un châssis robuste et rigide et une webcam intégrée en prime. Voilà des points forts d’importance en faveur de cet ultraportable qu’est le MacBook Air. Nous n’avons pas testé la vivacité du processeur Intel Core 2 Duo que nous connaissons et la navigation dans le MacBookAir est disons, fluide, il reste un ordinateur assez puissant.Mais penchons-nous sur les limitations du MacbookAir induites par les choix technologiques qui ont mené Apple à faire quelques concessions afin de conserver la compacité extrême du MacBookAirhttp://www.zone-numerique.com/DetailTest.aspx?testid=113&p=3. Accéder à la page suivante.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *