Test du HTC Diamond lors du salon Medpi

Test du HTC Diamond lors du salon Medpi

Le salon Medpi, qui s’est déroulé fin mai à Monaco, fut pour
nous l’occasion de mettre la main sur quelques nouveautés et exclus qui
arriveront bientôt dans les boutiques. C’est le cas du HTC Diamond, un
nouveau PDAphone sous Windows Mobile vraiment enthousiasmant grâce à la couche d’applications
ajoutée par le constructeur. Voici sa prise en main sur le stand HTC.

Publié le 11 juin 2008 - 0:00 par La rédaction

Publicité

Si il y a une chose à signaler en premier, cest le fait
que le HTC Diamond est truffé de petits détails ingénieux et surprenants mais
aussi pratiques comme par exemple le stylet intégré: en le retirant, l’écran du
HTC Diamond s’illumine automatiquement, prêt à l’emploi. De même, pour ranger le
stylet dans son emplacement, un dispositif aimanté l’aspire à l’intérieur comme
par magie.

Ne pas oublier le détecteur de mouvements qui permet de profiter
des applications ludiques comme ce jeu démo où le but est de diriger une boule
sur une table, tout en évitant les pièges matérialisés par des trous, en
inclinant le mobile selon la direction voulue (comme sur la Nintendo Wii). Plus pratique, si le téléphone
sonne lorsqu’il est posé sur une table par exemple, il suffit de le retourner
face contre terre pour qu’il passe automatiquement en mode silencieux. Bien vu !

En revanche, comme on peut le voir sur les photos prises en
live, gare aux traces de doigts! La surface noir-laquée du Diamond aura du mal
à le rester car il suffit de toucher le mobile une fois pour qu’une magnifique
empreinte apparaisse.

En temps normal, l’écran d’accueil affiche une horloge
numérique sans dévoiler d’autres détails comme c’est le cas avec Windows Mobile.
Grâce à l’interface TuchFLO 3D de HTC, un simple flip en haut ou en bas avec le
doigt permet de faire apparaître le vrai écran d’accueil qui regroupe les informations
importantes comme les événements du calendrier ou les notifications diverses.
Les fonctions classiques de Windows Mobile en somme.

Un autre mouvement de doigt, à gauche ou a droite à la base
de l’écran, vous permet de passer d’un menu à un autre en se déplaçant sur la
barre des menus. Les écrans-menu défilent selon l’icone que vous avez sous le
doigt.

Le répertoire apporte aussi son lot de nouveautés. Très
original, il permet de fouiller parmi la liste des contacts matérialisés par des
photos comme on fouillerait dans un trousseau de cartes de visite. HTC s’est certainement inspiré de la façon dont l’iPod touch et l’iPhone affichent les albums
musicaux avec l’application Cover Flow.

Si tout se fait via l’écran tactile, il est vrai qu’au début
cela demande un peu d’attention voire de concentration lors des déplacements
des doigts sur l’écran. De plus, sur le modèle pris en main, la sensibilité au
niveau du touché est inférieure à celle d’un iPhone, référence dans la
catégorie. HTC nous assure que le terminal présent n’est pas finalisé. Espérons que
la fonction tactile sera perfectionnée car c’est vraiment un gros point fort du
produit. Et si l’écran tactile ne vous satisfait pas, la molette tactile située
en façade pourrait faire l’affaire. Cet anneau tactile vous permet d’utiliser
l’interface comme avec une molette, en tournant, ou plus précisément en
effectuant des mouvements rotatifs qui auront pour conséquence le défilement
des éléments à l’écran.
En conclusion, le HTC Touch Diamond est vraiment intéressant.
Son interface, couplée à la technologie tactile HTC est réellement efficace et s’intègre
très bien par-dessus le système d’exploitation initial qui est Windows Mobile
6.1. Seule ombre au tableau, comme mentionné plus haut, la sensibilité de l’écran pourrait être améliorée. Annoncé initialement pour le mois de juin en France
au prix de 569 Euros TTC sans abonnement, le Diamond devrait arriver chez nous
d’ici quelques jours voire semaines si HTC prenait du retard sur la finition.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *