Test de l'Apple Time Capsule 1 To

Test de l’Apple Time Capsule 1 To

Time Capsule est la nouvelle solution de sauvegarde complète d’Apple.
Elle s’affiche comme étant une réponse originale à un problème
d’importance croissante : la sauvegarde de données. Seulement, chez
Apple on ne fait rien comme les autres…

Publié le 17 juin 2008 - 0:00 par La rédaction

Publicité

Rencontre avec le produit

Comme d’habitude avec Apple, le déballage d’un nouveau produit est un moment assez particulier. L’emballage se veut généralement compact, sobre et fonctionnel. L’Apple Time Capsule ne déroge pas à la règle avec une ouverture du type « coffret ». On trouve alors à l’intérieur la Time Capsule bien protégée, accompagnée du câble d’alimentation et du CD d’installation.
Première constatation, il n’y a plus d’alimentation externe comme sur les bornes AirPort Extreme. Un bon point pour l’encombrement, cependant Time Capsule aura tendance à chauffer davantage.
Deuxième constatation : où est passé le câble Ethernet ? Encore une nouvelle pingrerie d’Apple, tandis que ce câble était encore fourni avec la première génération de borne AirPort Extreme à la norme 802.11n, il a ici disparu.
Heureusement, le CD d’installation n’a pas disparu et intègre la version 5.3 de l’utilitaire AirPort.

La procédure de configuration est claire et simple, l?assistant vous accompagne pour utiliser au mieux la Time Capsule et vous avez le choix entre plusieurs options.


Time Capsule est avant tout un routeur

Et de ce coté là, Time Capsule n’évolue pas beaucoup par rapport à une simple borne AirPort Extreme. On y retrouve les mêmes points forts et points faibles. En effet, l’interface est toujours aussi claire et intuitive tandis que le moindre changement de configuration nécessite un redémarrage.
L’assistant offre la possibilité en quelques étapes de faire de Time Capsule le routeur principal en 802.11n en 2,4 ou 5 GHz. A noter, Apple n’a pas fait le choix du dual band, comme c’est le cas chez NetGear notamment. Il est également possible de faire de Time Capsule un point d’accès pour étendre le réseau principal (grâce à la compatibilité WDS). Enfin, si vous possédez déjà un routeur, on peut évidemment concilier les deux solutions et les deux plages de fréquences. On fait alors en sorte que l’ancien routeur fournisse le réseau Wi-Fi en 802.11g (2,4 GHz) et que Time Capsule arrose en 802.11n (5 GHz). Cela permet alors d’éviter les interférences et d’améliorer la portée.


Time Capsule est aussi un disque dur réseau

Time Capsule se distingue d?une simple borne AirPort Extreme par l?intégration du disque dur. Ici, notre modèle est équipé d’un disque dur de 1To tournant à 7200 tr/min. Pour comparer ses performances, nous avons branché un disque externe Western Digital de capacité équivalente sur une borne AirPort Extreme. À l’aide d’un MacBook 2,2Ghz tournant sous Mac OS X 10.5.3, nous avons effectué une série de tests :
– Écriture d’un fichier de 500 Mo sur le disque externe Western Digital relié à la borne AirPort Extreme, sur la Time Capsule reliée en Wi-Fi et sur la Time Capsule reliée par câble Ethernet.
– Écriture d’un dossier contenant des fichiers (d’un total de 700 Mo) sur le disque externe Western Digital relié à la borne AirPort Extreme, sur la Time Capsule reliée en Wi-Fi et sur la Time Capsule reliée par câble Ethernet.

Puis en sens inverse, en copiant le fichier et le dossier depuis la borne AirPort Extreme et la Time Capsule vers notre MacBook.

Curieusement, on constate qu’en lecture, la borne AirPort Extreme est plus rapide que la Time Capsule.


Le compagnon de route idéal de Time Machine

Comme pour le reste, la configuration se fait très simplement et la Time Capsule est reconnue automatiquement comme disque de stockage dans Time Machine. Dans un soucis de rapidité, nous avons opté pour une connexion Ethernet pour effectuer la première sauvegarde. Cependant, il nous a tout de même fallu près de 4h pour transférer nos 60Go de données.

Outre la première sauvegarde qui fut très longue, les sauvegardes suivantes s’effectuent toutes les heures par Wi-Fi sans soucis. De plus, Time Machine effectue ses sauvegardes en tâche de fond et son fonctionnement est quasiment imperceptible. De même, la connexion internet ne s’en trouve que très peu affectée.
Les choses se gâtent lorsque vous tentez d’utiliser le processus de restauration. Si vous comptez simplement naviguer dans l’interface 3D de restauration de Time Machine à la recherche d’un fichier, la liaison Wi-Fi avec Time Capsule fera l’affaire. Cependant, dès que vous chercherez à transférer un compte utilisateur, ou pire à effectuer une restauration complète du système, vous devrez recourir inévitablement à la connexion par câble Ethernet.
Enfin, si pour vous les 1 To de stockage sur la Time Capsule sont insuffisants, sachez qu’il ne vous sera pas possible d’y connecter un disque dur externe comme cela était faisable avec une borne AirPort Extreme.

A 499 Euros en version 1 To, la Capsule d’Apple représente une solution élégante et efficace pour sauvegarder ses données sans fil à condition de ne pas travailler sur de gros fichiers. En optant pour Time Capsule, vous faites ainsi le choix d’un appareil tout-en-un combinant un routeur et un disque dur réseau parfaitement en harmonie avec le fonctionnement de Time Machine.


Les qualités de Time Capsule :

+ Installation facile grâce à l’utilitaire de configuration AirPort
+ Capacité de stockage importante avec 1 To
+ 2 en 1 avec son routeur et son disque dur réseau intégré
+ Parfaite synchronisation avec Time Machine


Les défauts de Time Capsule :

– 1 To de stockage inextensible en cas de besoin
– Parfois bruyant pour une utilisation domestique
– Lenteur lors de la première sauvegarde et en cas de restauration
– Absence de bouton de mise sous tension (On doit débrancher la prise pour éteindre la Time Capsule !)



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *