Prise en main du Medion Akoya Mini E1210

Prise en main du Medion Akoya Mini E1210

L’Akoya Mini E1210, le netbook de chez Medion est disponible
depuis un peu plus de deux mois en exclusivité chez Orange en version nu ou
dans un pack internet. Bien placé en termes de rapport qualité prix parmi les netbooks
disponibles aujourd’hui sur le marché, cet ultraportable s’est avéré pratique
et efficace lors de notre prise en main. Voici donc le test du Medion Akoya
Mini.

Publié le 31 octobre 2008 - 0:00 par La rédaction

Le marché des netbooks s’est bien enrichi depuis l’apparition
du premier Eee PC et chaque fabricant y a apporté sa petite touche personnelle.
Medion, a décidé de proposer un ultraportable disposant d’une plateforme
commune au Wind de MSI, surement pour des raisons pratiques de coût et de délais.
Est-ce pour autant une machine sans caractère?

Publicité

Caractéristiques du Medion Akoya Mini E1210
Pour une entrée pratique en la matière, voici un rappel des caractéristiques
principales du Medion Akoya Mini:
Ecran 10,2 pouces résolution 1024 x 600 pixels
1 Go de RAM
Processeur Atom 1,6 Ghz
Disque dur 80 Go à 5400 t/min
Ethernet, Wifi 802.11n
Sortie VGA, 3 prises USB, lecteur de cartes mémoire 4 ne 1
Webcam
Dimensions 247 x 179 x 28-36 mm, poids 1,2 kg, batterie incluse
Autonomie 2h30 avec batterie 3 cellules
Fourni avec Windows Xp Home Edition SP3 + pack bureautique Ready to Work

Avec son processeur Atom cadencé à 1,6 Ghz et son 1 Go de
mémoire vive, le Medion assure bien ses fonctions. L’écran 10,2 pouces est quelque
peu limitatif par rapport aux usages que l’on peut en faire mais quelques
escapades vers la retouche d’images ou le multimédia ont été permises. On
pourrait même penser que l’ultraportable ainsi équipé serait prêt pour
accueillir Windows Vista dans sa version la plus « assagie ». En
revanche, des caractéristiques gonflées ont leurs désavantages et notamment
celui de l’autonomie comme nous allons le voir plus bas.

Comme nous l’avons dit et redit, le Medion Akoya Mini
dispose d’un bel atout vis-à-vis des autres netbooks du marché comme l’Asus
EeePC 900, qui est son clavier. Sans conséquence sur la taille globale du
portable, le clavier est bien agencé et dispose de touches suffisamment grandes
pour ne pas être gêné lors de la saisie de texte. Les flèches directionnelles, les
touches Entrée et Suppr ne se feront pas chercher long temps.

Ces nouvelles machines ultracompactes resteront toujours
impressionnantes à voir de par leur taille réduite, comme nous pouvons le
constater sur l’image ci-dessus. L’Akoya Mini, comme l’ensemble des netbooks,
est particulièrement adapté aux bancs de la fac, à la tablette d’un TGV ou
encore la table d’un établissement de restauration rapide équipé du Wifi. Mais
ce que nous avons remarqué c’est que les premières impressions peuvent être
trompeuses: lorsqu’il s’agit d’épaisseur, les netbooks deviennent moins
attrayants.

Autonomie, poids et épaisseur sont les points faibles de ce
netbook. L’Akoya Mini n’est en effet pas fin, avec plus de 3,5 cm dans sa
partie la plus épaisse mais il semble plus compact que la concurrence. L’image ci-dessus
permet de se faire une bonne idée du degré d’encombrement de la machine qui, expérience
faite, une fois placée dans un sac à bandoulière ou porte documents deviendra
particulièrement encombrante. A noter aussi le fait que l’Akoya Mini est livré
avec une batterie compacte 3 cellules qui ne dépassent pas du châssis. Ajoutez à
cela un processeur agile et voilà le résultat: une autonomie dépassant rarement
les 3h.  Mais l’ère des netbooks façon
MacBook Air n’est pas encore là. En ce qui concerne le poids, le Mini E1210 est
légèrement plus lourd avec son 1,2 Kg que la majorité des netbooks.

Le Medion Akoya Mini est construit sur la même plateforme
que le MSI Wind et par le même fabricant, ce qui fait qu’on peut retrouver deux
netbooks quasi-identiques chez deux marques différentes. Pour faire son choix
il faudrait donc se fier à sa propre expérience vis-à-vis de la marque avec un
petit penchant vers le Medion qui lui dispose d’une connexion Wifi à la norme
802.11n , plus performante que la 802.11g mais très peu exploitée car encore au
stade de projet.

En conclusion, le netbook Akoya Mini E1210 est une petite
machine compacte qui sait se rendre performante grâce à son processeur mais
aussi efficace grâce à sa taille. Ne pas oublier en revanche de s’installer
près d’une prise secteur car l’autonomie n’est pas le point fort de
l’ultraportable.

Les plus du Medion Akoya Mini E1210
+ design compact
+ ensemble clavier + écran
+ performances

Les moins du Medion Akoya Mini E1210
– épaisseur
– autonomie
– fragilité du volet de l’écran


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *