Si Nikon a inséré un menu « retouche » à son D60, Pentax va plus loin en permettant l’application d’une petite dizaine d’effets numériques plus ou moins réussis, à l’instar de ce que propose Olympus sur son E-620, reflex qui a obtenu un prix TIPA cette année rappelons-le.

Pour les curieux et ceux qui s’intéressent de près à ce Pentax K-m, un premier prix assez séduisant, voici une palette des effets que nous avons appliqués, directement sur le boîtier sur une photo originale. L’avantage de travailler en post production sur le boîtier est de pouvoir décliner une même photo en autant de versions qu’il y a d’effets sur l’appareil et même mieux, sur certains filtres, les paramètres sont réglables : tout est bien fait, c’est ludique, c’est simple et ça marche très bien. Voyons ces effets.


Voci la photo originale qui servira de base à nos essais de filtres avec ce K-m

Vous pourrez télécharger les photos pleine résolution en cliquant sur chacune. Elles font environ 3 à 5 Mo.


Filtre « HDR »

La promesse sur le boîtier d’obtenir une photo type HDR (High Dynamic Range) est séduisante…. mais le filtre se limite à abaisser les hautes lumières et  à éclaircir les ombres. L’effet est peu naturel comme souvent en HDR mais le contraste est tout de même préservé. Plutôt que penser prendre une photo en HDR, il vaut mieux prendre cette fonction pour ce qu’elle est : un effet numérique.


Effet : « extraction de couleur », ici, le bleu est maintenu

Le filtre extraction de couleur sera familier à ceux qui ont eu un compact Canon comme un Ixus numérique puisque cette fonction est proposée dans le menu « mes couleurs ». Ici, on choisit une couleur qui sera préservée par le traitement quand toutes les autres seront désaturées pour obtenir au final une photo noir et blanc mais avec des touches colorées. Cet effet est idéal pour faire ressortir un élément d’une photo.


Effet « soft »

Grands amateurs du soft focus, cet effet est de loin notre préféré. Il sera idéal pour un portrait et donnera un aspect romantique à de nombreuses compositions. On peut y régler l’intensité du flou. Portrait de l’élue de son coeur, photo de bébé, paysage matinal brumeux, on voit de nombreuses applications à l’effet « soft » du Pentax K-m.

Filtre « Illustration »

Posterisation maximale et effet de seil pour ce filtre qui, sans subtilité aucune, feint un crayonné à partir de votre photo. Nul doute qu’une autre photo peut donner un résultat plus convaincant et une photo en noir et blanc serait certainement une meilleure base.

Le Pentax K-m est un reflex tourné vers les amateurs débutants en photo ou faisant en tout cas l’acquisition de leur premier reflex numérique. Pour la majorité d’entre eux, pouvoir appliquer des effets sympas sur leurs photos, de temps à autre, sans devoir se lancer dans l’apprentissage de photoshop ou équivalent sera un plus non négligeable. Pouvoir faire de telles choses est une des grandes possibilités offertes par la photo version numérique et le K-m permet de profiter de ces possibilités sans être un gourou de Photoshop. On pourra même directement imprimer les photos retouchées dans le boîtier sur une borne. La simplicité de ces filtres numériques rend exploitable la fonction à tout un chacun qui voudra bien se pencher sur le menu 5mn. Leur côté ludique est attrayant. Quant à leur résultat, il dépend surtout de la photo d’origine naturellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here