La matérialisation sonore givrée d’Harman Kardon
Harman Kardon est toujours prompt à allier
excellence sonore et soin du design lorsqu’il s’agit d’offrir un kit
son multimédia aux utilisateurs. Ainsi, après l’excellent Soundsticks 2
et son design atypique, Harman Kardon profite de l’hiver pour dévoiler
un nouveau kit 2.0, le GLA-55, qui se distingue notamment par un look
accrocheur qui donne l’impression que les haut-parleurs ont été directement
sculptés dans la glace.
 
 
 
Une véritable fusion entre l’art et la science
En effet, la finition en verre est particulièrement soignée,
tandis que les haut-parleurs profitent de l’effet de transparence pour
s’afficher sous leur meilleur jour. Ces derniers bénéficient de woofers
intégrés de type Atlas AL, tandis que les aigus sont assurés par la
technologie maison CMMD. Un préampli numérique est également de la
fête, ainsi qu’un égaliseur de type DSP. Harman Kardon dote son kit
GLA-55 d’une puissance de 110 W et d’une connectique Jack 3,5 mm, et il
est ainsi possible de relier le précieux kit son à sa télévision, son
PC ou encore son baladeur numérique. Pour peu que l’on ne soit pas
satisfait des basses délivrées par les enceintes, il est également
possible de connecter un caisson de basses au GLA-55.
 
 
 
Un kit design, polyvalent et performant…mais surtout design
Point de vue utilisation, les enceintes en imposent d’entrée de
jeu par leur look, mais aussi par leurs poids puisque chaque enceinte
pèse tout de même environ 1,2 kg. Outre un réglage des basses à
l’arrière de l’enceinte principale, le contrôle du volume s’effectue à
l’aide des touches sensitives situées à l’avant de cette même enceinte,
apportant une touche de raffinement supplémentaire à ce kit, tout comme
le témoin d’activité des enceintes, représenté par une LED bleue sur le
devant des satellites. Si Harman Kardon a donc dépourvu ces GLA-55 de caisson de
basses, les woofers Atlas se chargent malgré tout de
restituer des basses puissantes qui contrastent magnifiquement avec les
aigus haute fréquence délivrés par les tweeters. Le kit diffuse ainsi
un son clair et d’une pureté assez sidérante, pour peu que l’on ne
monte pas le volume de manière abusive. En effet, malgré le
savoir-faire d’Harman Kardon, on dénote quelques petits désagréments
sonores lors de l’écoute de certains morceaux à haut volume, ce est dommage, notamment au vu du prix tarifé par le fabricant pource kit GLA-55 (799
euros). La qualité globale reste néanmoins impeccable pour une
utilisation dite « classique », et l’on imagine parfaitement que ce kit,
malgré des atouts techniques évidents, se destine avant tout à des
amoureux de design, plutôt qu’à de véritables audiophiles avertis.
 
 
 
Principales caractéristiques du kit GLA-55 d’Harman Kardon
– Connectique: Jack mini stereo 3,5 mm
– Technologie des haut-parleurs : Atlas AL et CMMD Lite
– Puissance : 56 watts par satellite

– Frequence: 35Hz-20kHz (-10dB)

– Dimensions: 125 x 304 x 304 mm
– Poids: 1.2 kg (par haut-parleur)

– Impédance: 5k ohms

– Prix : 799 euros
 
 
Un luxe audio pas vraiment à la portée de tous
Bref, ce kit 2.0 GLA-55 n’a pas grand chose du kit son abordable
et aisé à transporter, de par son poids et son prix tout d’abord, mais
aussi et surtout par sa finition haut de gamme d’une classe folle que
l’on a aucunement l’envie d’érafler. Son esthétique singulière
magnifiera ainsi l’installation sonore chez les utilisateurs les plus
branchés, et ses qualités audio non moins luxueuses finiront de
compléter le tableau. Sa prise jack 3,5 lui permet de s’adapter à de
nombreux appareils et bien que les plus mélomanes pointeront du doigt
ses quelques faiblesses à haut volume, il offre une excellente qualité
d’écoute, et surtout une finition qui, si elle peut déplaire à
certains, ne laisse clairement pas indifférent et donne une vraie
touche originale et terriblement givrée à une installation acoustique.
Reste toutefois le prix de ce kit, dont la production a été limitée à quelques milliers
d’exemplaires dans le monde, qui le destine très clairement à une
certaine élite, privilégiant le design et l’eclusivité aux performances sonores.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here