Test du Nexus One : déballage, premières impressions et vidéo

Test du Nexus One : déballage, premières impressions et vidéo

Baptisé un peu vite le « Google Phone », le Nexus One reste un smartphone
fabriqué par HTC, le Taïwannais spéciliste du genre. Il fonctionne sous
la dernière version d’Android 2.1. Officialisé il y a quelques jours,
le Nexus One est disponible pour les clients américains depuis lors et
en même temps que son officialisation, Google a ouvert une boutique en
ligne pour distribuer lui-même son smartphone. Nous nous sommes procuré le Nexus One et voici la première partie de son test :
– le déballage
– nos premières impressions
– vidéo de déballage et de présentation.

Publié le 22 janvier 2010 - 0:00 par La rédaction

Commande du Nexus One : 0 problème
On a eu tôt fait de dire
ici ou là que Google rencontrait de sérieux dysfonctionnements
logistiques / SAV, mais lors de notre commande, tout s’est déroulé
comme prévu :

– Commande passée le 7 janvier.
– Smartphone expédié le 8 janvier par Fedex 48h
– Nexus One reçu le 12 janvier soit 2 jours ouvrables après son expédition.

Publicité
Si le Nexus One n’est pas franchement donné hors opérateur (538$
soit environ 375 euros), on apprécie tout de même que Google ne facture
pas de frais de port. Acheté en conjonction avec un abonnement
T-Mobile, son prix chutte à 179$, très correct.

Le paiement s’effectue naturellement par le service Google Checkout.
Test du Nexus One : le « grand déballage« 

Packaging blanc, la touche Google dans le code couleur est au RDV.


La boîte, elle aussi, fait penser au packaging de l’iPhone, version blanche….


Mini documentation minimaliste pour aider chacun à démarrer, c’est
clair et concis. Si le fonctionnement du smartphone Google est résumé
en une cartonnette double face, les habituelles mises en garde
concernant les rayonnements radio ou les risques de perte d’audition….
occupent un livret de 57 pages….


On retrouve les 4 couleurs de Google, seule fantaisie du packaging du Nexus One.


Dès la prise en main du Nexus One, on est frappé par son impression
de finesse. Il paraît plus fin que l’iphone qu’il doit concurrencer. En
fait, c’est une vue de l’esprit, car les deux smartphones ont les mêmes
cottes à 1/20 de mm près…. c’est la forme du Nexus One qui donne
cette sensation.


Parmi les accessoires inclus (chargeur, kit oreillette), on apprécie
que Google ai pensé à fournir une petite housse de protection, avec le
logo Android, qui permettra de protéger le bel écran AMOLED WVGA de
3,7″ du Nexus One. Ce serait dommage de l’abimer….


Le Nexus One, malgré son grand écran de 3,7″, est très léger avec
seulement 130 grammes sur la balance, batterie incluse (5 grammes de
moins que l’iPhone).

Dès la mise sous tension du Nexus One, l’animation qui nous fait
patienter pendant le chargement du nouvel OS Google mobile, Android
2.1, révèle les grandes qualités graphiques de l’écran AMOLED de
800×480 pixels qui préfigure du meilleur.

Test du Nexus One : nos premières impressions
Après une rapide prise en main, sans trop nous
avancer sur le test complet du Nexus One où nous éplucherons en détail
les capacités du smartphone, sa vélocité, les fonctionnalités de son
nouvel OS, la réception GPS, les commandes vocales, la qualité de la
navigation, etc… voici quelques points-clés que nous avons observés
dès la prise en main du Nexus One :
–  L’écran est magnifique, ce sera certainement son principal atout
–  Hélas, graphiquement ; Android nous semble moins esthétique que l’iPhone OS
et les icônes moins parlants. Gageons que de nombreux designers se
pencheront très vite sur de nouveaux fonds d’écrans animés
(fonctionnalité très sympa) et sur de nouveaux jeux d’habillage puisque
le SDK Android 2.1 vient d’être rendu public.

– Diantre, pas de multitouch ! Dommage. Google pense que
c’est moins pratique… mais qui peut le plus peu le moins : on
regrette vraiment cette absence qui rendra la tâche plus ardue au
Google Phone pour faire switcher des « iPhone users »…. Guerre de
licences surtout…Néamoins, le zoom par tapotement sur l’écran est
assez efficace.
– La navigation web sur le Nexus One est vraiment réussie : véloce et très lisible (merci le bel écran AMOLED encore une fois).
– Bonne finition.
– l’APN 5 mégapixels est lent, très très lent. Son autofocus retarde la manoeuvre et met 1 à 2 secondes pour déclencher.
– Les boutons sensitifs en bas du Nexus One (accueil, retour, menu contextuel…) ne fonctionnent pas toujours, c’est très agaçant.
– Mémoire : 512 Mo + carte micro SD 4 Go… si on opte pour une carte 16 ou 32 Go en supplément, que faire avec celle livrée en standard ?…

Voici la vidéo du déballage du Nexus One :



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *