Il a le charme d’un Canon Ixus… mais c’est bien un Coolpix : le Nikon Coolpix S3000 est une réussite sur le plan du design. Nous le trouvions craquant en photo (lors de son annonce, nous avions d’ailleurs titré « Nikon Coolpix S3000, un APN à croquer » en clin d’oeil à ses 7 coloris empruntés au champ lexical de la gourmandise avec silver praliné, noir intense, magenta gourmand, vert acidulé, bleu lagon, orange sucré et rouge passion.


Au déballage, il nous a achevés : séduction totale. Il est plus petit qu’il n’y paraît en photo avec une épaisseur de seulement 17mm et fait figure de poids plume avec seulement 117 grammes sur la balance.


La semelle du S3000 conserve le pas de vis pour trépied. La finition est bonne, la coque est en métal sur la face à avant.


La batterie lithium nous a fait bonne impression : durant notre test, nous n’en sommes pas venus à bout. Elle autorisera facilement 200 photos.


L’écran est basique avec une diagonale de 2,7″ et une résolution de 230 000 pixels. Il fait son travail, c’est tout. Vous l’aurez compris, pour 129 euros (street price de 110-120 euros), le Coolpix S3000 ne brille pas avec des caractéristiques délirantes. Pas de GPS, pas de vidéo Full HD ni de prise de vue 3D : 12 mégapixels et zoom 4x, une recette simple, mais efficace. Chiffres de vente à l’appui.


Dans un entretien que nous accordait Nicolas Gillet le mois dernier, le chef de produit Coolpix chez Nikon France nous faisait part de son optimisme pour la carrière que le petit Coolpix S3000 venait de commencer : « Le Coolpix S3000 n’a mis que deux mois pour prendre la première place sur le segment des compacts et est, en mai 2010, le compact le plus vendu en France. Le mois de juin n’est pas terminé, mais est a priori très bon. » En fait, il se sera vendu 19 000 Coolpix S3000 sur ce mois-là, une performance.


A nos yeux, le principal atout du Coolpix S3000, mis à part son look, réside dans son objectif 4x qui débute en grand-angle au 27mm. Même si nous avons à faire à un premier prix, nous aurions aimé le voir offrir un dispositif de stabilisation d’image optique.


17mm d’épaisseur pour 117 grammes, croyez-nous, le S3000 se fait oublier dans n’importe quelle poche. La garantie de toujours l’emporter avec soi. Le mode vidéo n’offre pas d’enregistrement HD, raffinement réservé à son grand frère le Coolpix S4000, guère plus onéreux et qui propose à la fois la vidéo 720p et un écran 3″ tactile.


17 modes scènes, une ergonomie facilement maîtrisable, un autofocus rapide sur le terrain avec suivi du sujet et détection des visages, le S3000 est un APN sans soucis dans la pratique et sur ce plan-là, les ingénieurs Nikon ont parfaitement rempli leur mission pour cet appareil grand public.


Le savoir-faire de Nikon en gestion de l’exposition se retrouve sur le S3000 qui s’en sort presque toujours bien, même sur des scènes contrastées. Cliquez sur la photo pour télécharger le fichier en pleine résolution. Le S3000 est vraiment sans souci.


Les couleurs sont assez ravivées par l’appareil, ce qui plaira à ses acquéreurs.


La position grand-angle de 27mm est souvent appréciable. A cette position et en mode paysage, la profondeur de champ est maximale : des petites fleurs du premier plan jusqu’aux séquoias au fond. Cliquez sur la photo pour télécharger le fichier en pleine résolution.


Erreur ! Le zoom du S3000 est un 4x, soit un 27-108mm et non un 28-140mm comme ce visuel l’indique. Mais les deux photos ont bien été prises avec le Coolpix S3000 en grand-angle et en télé.


Cliquez sur la photo pour télécharger le fichier en pleine résolution. Vous pourrez observez la manière avec laquelle le S3000 rend les fins détails : certains sont noyés dans des applats de lissage malgré que la photo fut prise à 80 ISO seulement.


Cliquez sur la photo pour télécharger le fichier en pleine résolution.


Le blé était vraiment doré et à la prise de vue, on se demandait si le S3000 allait restituer cette teinte chaleureuse et oui, c’est le cas.


L’appareil offre une position macro qui permet de se rapprocher à 8cm du sujet en grand-angle. On sera loin de la véritable macro mais ce sera suffisant pour de la proxiphotographiqe. Le détecteur de scène automatique se positionne de lui-même sur macro lorsque l’on est très proche d’un sujet. Cliquez sur la photo pour télécharger le fichier en pleine résolution.

Conclusion
Technologiquement, le Nikon Coolpix est simple et ne fera pas rêver les technophiles mais il faut bien avouer que son format ultracompact, sa légèreté, son design et ses 7 coloris différents nous ont séduits. Son objectif 4x est judicieusement bien positionné en grand-angle puisqu’il débute à 27mm. Le S3000 est un bel APN bon marché, bien sous tout rapport et sans problème, un excellent compagnon de route au quotidien, pour un prix adéquat.

+ Design et finition
+ Choix des coloris
+ Excellent rapport qualité-prix

– Absence de stabilisation d’image
– vignettage en grand angle
– distorsion barillet grand-angle
– Absence de vidéo HD (bon, d’accord, à ce prix là…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here