Test du Canon Powershot A510

Test du Canon Powershot A510

Annoncé lors de la PMA 2005 qui s’est tenue à Orlando, le nouveau compact Canon Powershot A510 vient en remplacement du A75. Le A510 a été annoncé en même temps que le A520, sont frère jumeau à une différence près : le capteur qui passe de 3 à 4 mégapixels sur le A520. Le Canon Powershot est en vente à des prix allant de 180 à 220 euros. Ce n’est pas le premier prix de la gamme Canon, position occupée par le très basique A400, dénué de zoom optique et relativement peu attrayant, mais que l’on trouve à 120 euros environ. Nous verrons que l’écart de prix qui les sépare n’est rien à comparer des possibilités supplémentaires offertes par le Powershot A510, ou le A520, un peu plus cher.
 

Publié le 15 avril 2005 - 0:00 par La rédaction

A75/A510, quoi de neuf ?

Pour ceux qui connaissent bien la famille Canon, voyons ce que le Powershot A510 a de nouveau par rapport à son aîné le A75. Gros atout du A510, le zoom optique passe d’un range de 3x (35-105 mm) à 4x (35-140 mm). Autre évolution : la perte de poids du A510 qui est 13% plus compact que le A75 et 20% plus léger. De plus, il n’embarque plus que 2 batteries format AA contre 4 sur le A75, sans voir son autonomie diminuée puisque Canon a serré la vis au A510 au point de vue énergie. Enfin, évolution logique dans le temps, le stockage se fait dorénavant sur des cartes Secure Digital (SD) et non plus de Compact Flash type I comme sur le A75.

Lorsque l’on manipule le Canon Powershot A510 on est frappé par son poids, que, bien qu’en baisse par rapport aux modèles précédents, nous avons trouvé important. En fait, dense est le mot qui conviendrait pour le A510. Sa qualité de fabrication est exemplaire et le boîtier tout métal ne laisse pas présumer une seconde que l’on a dans les mains un appareil numérique pour budgets serrés.

Le design est une petite évolution de la lignée des A, et le A510 gagne en rondeurs comparé aux arrêtes saillantes du A75. Loin d’être une révolution, le design du A510 est juste un peu plus actuel. Le look très classique du A510 n’est ni beau ni laid, juste banal. Parfait pour passer inaperçu.

Canon Powershot A510 – 2 batteries NiMH

test du Canon Powershot A510 et A520

Publicité
Très classiquement, le Powershot A510 utilise des batteries NiMH, non fournies (budget à prévoir). Le bon côté de cette solution c’est le format très courrant de ces accus. Ainsi, peut-être en avez-vous déjà de ce format. De plus, si vous tombez en panne, vous pouvez remplacer ces accus par deux simples piles du commerce au format AA.

Si le A75 embarquait 4 accus AA, le A510 tourne lui sur 2 accus AA. D’où le gain en compacité. Si on pouvait craindre une baisse de l’autonomie, il n’en est rien, les ingénieurs de Canon ont fait un travail exceptionnel sur le plan de la maîtrise de la consommation électrique du A510, dont l’autonomie nous a réellement bluffés. Le temps où il fallait jongler entre les jeux d’accus est révolu. En plus, en général, vous disposez de 4 accus lorsque vous achetez l’ensemble accus + chargeur. Donc, vous pouvez emmener avec vous un jeu de 2 accus de rechange ce qui devrait vous assurer plusieurs jours d’autonomie.

test du Canon Powershot A510 et A520CanonPowershot A510 – Secure Digital

Le Canon Powershot A510 stocke ses images sur une carte SD. Là aussi, ce changement  (A75=CF) aide à gagner un peu de place. Ce format est maintenant très bon marché et on trouve des capacités importantes de l’ordre du gigaoctet. Côté prix, on trouve la carte 128 Mo à 13 euros, la 256 Mo à 21 euros et la carte 1 Go à environ 80 euros. Bref, la SD est au prix de la CF, sa capacité atteint le giga sans nous ruiner et son format compact la rend plus actuelle. Un excellent choix. Le type de carte est un élément que nous jugeons décisif lorsque l’on recherche un appareil photo numérique. (Chiffres valables en avril 2005)

Canon Powershot A510 – Ecran mini mais un viseur optique

Parce qu’on prend des photos avec nos yeux (scoop), l’ergonomie d’un appareil photo dépend en grande partie de son viseur et de son écran LCD. De ce point de vue là, Canon est à la traîne et nous affuble une fois de plus d’un écran-timbre-poste de 1.5″. Si l’écran est certes lumineux et agréable, il n’en demeure pas moins ridiculement petit. En 2005, nous pensons que la taille minimale d’un écran devrait être de 2″. 2.5″, 3″ sont des dimensions adoptées par d’autres marques comme Sony ou Kodak qui ont écouté les besoins des photographes que nous sommes. Canon continue dans le petit écran. Dommage.

test du Canon Powershot A510 et A520Le A510 a un viseur optique, ce qui est une bonne chose. Vu le prix de l’appareil, il s’agit d’un viseur basique, mais c’est déjà pas mal à l’heure où beaucoup font l’impasse sur le viseur. Il permettra de prendre le relais de l’écran qui deviendra illisible en fort ensoleillement et d’économiser les batteries en cas de besoin.

A ce stade là, le Canon Powershot A510 nous plaît beaucoup : finition réellement exemplaire, assez compact, un zoom 4x, une autonomie très intéressante et il fonctionne avec des cartes SD, bon marché. L’appareil lui aussi est à un prix très bas pour ce niveau de finition : moins de 200 euros. Que demander de plus ? Facile, un écran un peu plus grand !


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *